VICTOIRE RUSSE EN SYRIE – VICTOIRE SYRIENNE DANS LA GHOUTA – REELECTION DE POUTINE : LA RUSSOPHOBIE SE DECHAINE (VII). AFFAIRE SKRIPAL, MOSCOU RECLAME DES PREUVES OU DES EXCUSES !

LM/ 2018 03 19/

« D’autres pays que la Russie travaillaient sur les substances Novitchok. Ces pays, ce sont le Royaume-Uni, la Slovaquie, la République tchèque, la Suède. Au sujet des Etats-Unis, il faut aussi se poser la question »

– Maria Zakharova (porte-arole de MAE russe sur ‘Rossiya 24’).

LM.NET - RP russophobie 2018 VII (2018 03 19) FR (2)

« C’est un spectacle, une mystification absolue, une séance de magie

(…) Les déclarations des autorités officielles de Londres au sujet de l’affaire Skripal s’inscrivent « dans le droit fil de la campagne antirusse déployée dès que la Russie a lancé son opération en Syrie.

Parce que le sujet des armes chimiques doit être toujours présent dans les médias. Parce qu’il faut dénigrer les efforts de la Russie en Syrie  »

– Maria Zakharova (sur ‘NTN’).

Affaire Skripal: Moscou réclame des “preuves” ou des “excuses” !

Moscou a réclamé lundi des “preuves” ou des “excuses” du gouvernement britannique qui l’accuse d’être responsable de l’empoisonnement d’un ex-espion russe au Royaume-Uni, où des experts internationaux sont attendus pour participer à l’enquête.

“Tôt ou tard, il faudra répondre de ces accusations infondées: soit fournir des preuves, soit présenter ses excuses”, a déclaré aux journalistes le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, tandis qu’à Bruxelles les chefs de la diplomatie de l’Union européenne faisaient bloc derrière Londres, l’assurant de leur “totale solidarité”.

Tout juste réélu pour un 4e mandat avec un score écrasant, le président russe Vladimir Poutine avait vivement rejeté toute responsabilité dimanche soir, parlant de “grand n’importe quoi”.

Mais la Première ministre Theresa May a réitéré ses accusations, lors d’un déplacement à Birmingham (centre de l’Angleterre) lundi.

“J’affirme que ce que nous avons vu montre qu’il ne peut y avoir d’autre conclusion que la culpabilité de l’Etat russe dans ce qu’il s’est passé dans les rues de Salisbury”, a-t-elle dit, toujours sans preuves sur la table. Le président français Emmanuel Macron a appelé lui “les autorités russes à faire toute la lumière sur les responsabilités liées à l’inacceptable attaque de Salisbury, et à reprendre en main fermement d’éventuels programmes qui n’auraient pas été déclarés à l’Organisation pour l?interdiction des armes chimiques”

(OIAC) (sic).

L’ex-agent double Sergueï Skripal, 66 ans, et sa fille Ioulia, 33 ans, ont été empoisonnés le 4 mars à Salisbury (sud-ouest de l’Angleterre) à l’aide, selon les Britanniques, d’un agent innervant identifié comme appartenant à la famille des agents Novitchok, développés par la Russie.

« ABSURDE » DIT MOSCOU …

Des experts de l’OIAC devaient arriver lundi au Royaume-Uni pour rencontrer leurs collègues du laboratoire militaire de Porton Down, situé près de Salisbury, et de la police britannique. Ils doivent repartir avec des échantillons de la substance utilisée. Ces prélèvements “seront testés dans les laboratoires internationaux les plus réputés”, les résultats devant être connus au mieux “après deux semaines”, selon les autorités britanniques.

“Que quelqu’un puisse penser qu’en Russie quelqu’un se permettrait de faire de telles choses juste avant l’élection et la Coupe du monde de football, c’est absurde, du grand n’importe quoi”, a commenté dimanche Vladimir Poutine. “Nous avons détruit toutes nos armes chimiques sous la supervision d’observateurs internationaux”, a-t-il affirmé, assurant que la Russie était “prête” à “participer aux enquêtes nécessaires”. “Pour cela, il faut que la partie d’en face (les Britanniques, ndlr) soit aussi intéressée. Pour l’instant, nous ne le voyons pas”.

QUAND LE ROYAUME-UNI, LA SLOVAQUIE, LA REPUBLIQUE TCHEQUE, LA SUEDE FABRIQUENT DU ‘NOVITCHOK’ !!!

La porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova, a elle suggéré que d’autres pays que la Russie travaillaient sur les substances Novitchok. “Ces pays, ce sont le Royaume-Uni, la Slovaquie, la République tchèque, la Suède. Au sujet des Etats-Unis, il faut aussi se poser la question”, a-t-elle dit sur la chaîne Rossiya 24.

FALSE FLAG A SALISBURY ET A DAMAS :

QUE DIT MARIA ZAKHAROVA ?

La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a évoqué dans une interview à la chaîne ‘NTV’ le lien existant entre les affirmations de Londres sur l’implication de Moscou dans l’empoisonnement de l’ancien agent double Sergueï Skripal et les accusations d’usage d’armes chimiques portées contre la Syrie. Dans une interview accordée à la chaîne de télévision ‘NTV’, Maria Zakharova, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, a qualifié de «spectacle» les déclarations et mesures prises par Londres qui accuse Moscou d’être impliqué dans l’empoisonnement de l’ex-espion Sergueï Skripal et de sa fille.

« C’est un spectacle, une mystification absolue, une séance de magie », a-t-elle déclaré.

Et d’ajouter: « Cela ne fait même plus rire. C’est une question de honte totale pour le Royaume-Uni avec tous ses services secrets. C’est un échec colossal. »

Maria Zakharova a fait remarquer que les déclarations des autorités officielles de Londres au sujet de l’affaire Skripal s’inscrivaient « dans le droit fil de la campagne antirusse déployée dès que la Russie a lancé son opération en Syrie » : « Parce que le sujet des armes chimiques doit être toujours présent dans les médias. Parce qu’il faut dénigrer les efforts de la Russie en Syrie  », a-t-elle souligné.

Évoquant les déclarations de la Première ministre Theresa May au sujet de l’empoisonnement de Sergueï Skripal et de sa fille Ioulia, Maria Zakharova a rappelé que Londres n’avait toujours pas fourni à Moscou d’informations sur Sergueï Skripal et sa fille, sur leur état, sur le lieu où ils se trouvaient, sur ce qui se passait. Le 4 mars 2018, Sergueï Skripal et sa fille ont été retrouvés inconscients aux abords d’un centre commercial de Salisbury. M. Skripal a reçu l’asile au Royaume-Uni en 2010 après un échange d’agents de renseignement entre la Russie et les Etats-Unis. La Première ministre britannique Theresa May a accusé la Russie d’implication dans l’empoisonnement de Sergueï Skripal et de sa fille Ioulia, sans toutefois présenter de preuves tangibles pour appuyer ses allégations. Le Royaume-Uni a refusé de fournir des éléments de preuve que Vassili Nebenzia, représentant permanent de la Russie auprès de l’Onu, avait demandés auparavant.

Luc MICHEL / Люк МИШЕЛЬ /

_____________________________

Luc MICHEL / Люк МИШЕЛЬ /

PROFIL FACEBOOK https://www.facebook.com/LUC.MICHEL.PCN

TWITTER https://twitter.com/LucMichelPCN PAGE OFFICIELLE FACEBOOK https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel

WEBSITE http://www.lucmichel.net/

BLOG http://www.scoop.it/t/luc-michel-le-blog

LM OFFICIAL INTERNATIONAL FAN CLUB

https://www.facebook.com/groups/LUCMICHEL.OfficialFanClub/

VICTOIRE RUSSE EN SYRIE – VICTOIRE SYRIENNE DANS LA GHOUTA – REELECTION DE POUTINE : LA RUSSOPHOBIE SE DECHAINE (VII). AFFAIRE SKRIPAL, MOSCOU RECLAME DES PREUVES OU DES EXCUSES !ultima modifica: 2018-03-20T18:02:34+01:00da davi-luciano
Reposta per primo quest’articolo

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non verrà pubblicato ma sarà visibile all'autore del blog.
I campi obbligatori sono contrassegnati *