Lyon-Turin : art DL du conseil régional sur les financements européen

https://www.ledauphine.com/savoie/2019/02/18/la-region-annonce-une-mobilisation-accrue-de-l-europe-sur-le-lyon-turin

daniel ibanez <daniel.ibanez@framex.org>

Lun 18/02/2019 19:17

18 febbr 19 Ledauphine 

La Région annonce une mobilisation accrue de l’Europe sur le Lyon-Turin

« L’Union européenne est disposée à financer 50% de la liaison Lyon-Turin dans sa totalité, c’est-à-dire le tunnel transfrontalier et les voies d’accès à l’ouvrage », a déclaré Etienne Blanc, premier vice-président du conseil régional d’Auvergne-Rhône-Alpes, ce lundi, au cours d’une conférence de presse à l’Hôtel de Région, à Lyon.

 Une réunion de travail avait eu lieu la semaine dernière à Bruxelles entre le premier vice-président de la Région Auvergne Rhône-Alpes et la direction « transports » de la Commission européenne (« DG Move »).

 Objectif : négocier des financements européens 

Etienne Blanc avait pour mission de négocier des financements européens pour la réalisation des voies d’accès au tunnel transfrontalier.

 Jusqu’à maintenant, l’engagement financier de l’Europe portait seulement sur le tunnel de base et ses abords, entre Saint-Jean-de-Maurienne et Susa, à hauteur de 40%, avec un accord de principe pour l’élever à 50%, au titre du « Mécanisme pour l’interconnexion en Europe » (MIE). Mais « le Lyon-Turin est un tout cohérent » pour Etienne Blanc.

Le président Laurent Wauquiez écrira aujourd’hui à la ministre des Transports

Toutefois, ça n’est pas à la Région AURA de saisir l’Europe pour obtenir des financements, mais bien à l’Etat. Selon le premier vice-président, le président Laurent Wauquiez écrira aujourd’hui à la ministre des Transports par courrier, pour demander à l’Etat de lancer la procédure officielle.

Une implication de l’Europe à 50%, y compris pour les accès, allégerait de 4 milliards d’euros le reste à charge de la France et de l’Italie, pour l’intégralité de la liaison entre la capitale des Gaules et celle du Piémont.

 

TRADUZIONE 

18 febbr 19 Ledauphine 

La Regione annuncia una maggiore mobilitazione dell’Europa su Lione-Torino

“L’Unione europea è disposta a finanziare il 50% del collegamento Lione-Torino nella sua interezza, vale a dire il tunnel transfrontaliero e le strade di accesso alla struttura”, ha dichiarato Etienne Blanc, primo vice Presidente del consiglio regionale di Alvernia-Rodano-Alpi, questo lunedì, durante una conferenza stampa all’Hotel de Région, a Lione.

 La settimana scorsa a Bruxelles si è tenuta una riunione di lavoro tra il primo vicepresidente della regione Auvergne Rhône-Alpes e la direzione Trasporti della Commissione europea (DG Move). Obiettivo: negoziare i finanziamenti europei

La missione di Etienne Blanc era di negoziare finanziamenti europei per la costruzione di strade di accesso al tunnel transfrontaliero.

 Fino ad ora, l’impegno finanziario dell’Europa era solo del 40% circa della galleria di base e dei suoi dintorni, tra Saint-Jean-de-Maurienne e Susa, con un accordo in linea di principio per sollevarlo 50% nell’ambito del “Connecting Europe Facility” (CEF). Ma “Lione-Torino è un insieme coerente” per Etienne Blanc.

Il presidente Laurent Wauquiez scrive oggi al Ministro dei trasporti

Tuttavia, non spetta alla Regione AURA prendere l’Europa per ottenere finanziamenti, ma allo Stato. Secondo il primo vice presidente, il presidente Laurent Wauquiez scriverà oggi per posta al ministro dei trasporti, chiedendo allo stato di avviare la procedura ufficiale.

Un coinvolgimento del 50% dell’Europa, incluso l’accesso, avrebbe sollevato il resto della Francia e dell’Italia da 4 miliardi di euro per l’intero collegamento tra la capitale della Gallia e la capitale della Francia. dal Piemonte.

Lyon-Turin : art DL du conseil régional sur les financements européenultima modifica: 2019-02-20T21:31:39+01:00da davi-luciano
Reposta per primo quest’articolo

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non verrà pubblicato ma sarà visibile all'autore del blog.
I campi obbligatori sono contrassegnati *