Report de l’élection au Nigéria | Révision de la valeur du franc CFA | Rébellion au Tchad

 

Election au Nigéria

Colère et mécontentement ce sont les sentiments qui ont nourri le cœur des électeurs au Nigéria ce samedi après le sursoit du scrutin présidentiel par la commission électorale. Selon le président de la commission, Mahmood Yakubu, cette décision a été prise pour éviter tout risque de nuire à la transparence et à la crédibilité des élections. Faute de moyens logistiques d’après lui, qui fait que l’organisme ne sera pas en mesure de les organiser dans les temps.

Fusillades en RDC

En République Démocratique du Congo, des rebelles ont abattus à coups de fusils les citoyens dans la ville de Goma. Huit personnes ont trouvé la mort ce samedi à cause de cette fusillade et les enquêtes sont toujours en cours pour découvrir les assassins. La population est actuellement en rage contre les forces locales car d’après un jeune du quartier de Mugunga, elles ne sont pas intervenues à temps pour secourir ces victimes.

Le e-commerce bat de l’aile en Inde

En Inde, le sort des petits commerçants a été pris en main par Narendra Modi. Pour le démontrer, son gouvernement instaure de nouvelles règles qui interdissent aux grands groupes d’e-commerce étrangers de mettre en vente les produits des commerçants locaux. La nouvelle n’est pas très bonne pour les grandes enseignes qui ont fait de grands investissements dans le pays mais très avantageuse pour les commerçants qui subissaient des ventes à perte auparavant.

Révision de la valeur du franc CFA

La mise en valeur du franc CFA, monnaie officielle de 14 pays africains, a été abordé par le président ivoirien Alassane Ouattara, lors de sa visite en France. Etant une monnaie solide selon lui, le franc CFA devrait avoir plus de considération auprès des autres pays européens

Le sort de Maurice Kamto

Au Cameroun, Maurice Camto, leader du MRC, a été arrêté dans la nuit du 12 février et accusé de rébellion et d’hostilité contre la partie. Huit chefs d’accusations ont été porté à sa personne pour avoir mené des attaques rebelles dans le pays.

Rébellion au Tchad

Les rebelles de l’Union des Forces de la Résistance au Tchad ne se décourage pas malgré les rudes interventions militaires de l’armée française. Ces groupes de rebelles venus de la Lybie ne cessent de se manifester pour désarmer le président Idriss Déby et lui prendre le pouvoir. Le porte-parole de ces rebelles a même déclaré en début de semaine que c’est juste un infime échec car la guerre n’est pas encore terminée.

Un meeting qui a mal tourné

Le meeting du président Muhammadu Buhari à Port-Harcourt de mardi dernier a tourné au drame. Une dizaine de civils et quelques membres du Congrès des progressistes ont trouvé la mort suite à des agitations en fin de meeting. Quelques personnes sont encore en soin intensif au CHU.

Les religieux s’y mettent aussi au Mali

Une mobilisation religieuse s’est tenue à l’encontre du gouvernement de Soumeilou Boubeye Maiga. Guidé par le président du haut conseil islamique malien, ces religieux revendiquent l’introduction de l’homosexualité dans le programme des enfants maliens. Un sujet jusqu’à présent considéré comme tabou dans le pays et Soumeilou Boubeye Maiga veut le faire découvrir au grand public. De ce fait et pour d’autres raisons, ces manifestants réclament la démission de ce premier ministre.

Dans le monde

Les français aujourd’hui

Selon les statistiques de l’Insee, Institut national de la statistique et des études économiques, les moyens de déplacement des français pour se rendre au travail varient selon les offres de transports en communs. Dans la capitale plus de 68.6 % de la population utilise les transports en commun pour aller travailler contre une bonne minorité dans les autres départements de l’Ouest et Sud-ouest, qui par contre, ne se déplace que principalement en voiture.

Lutte pour le climat en Belgique

Comme chaque jeudi, des milliers de jeunes belges se sont manifestés dans les rues de Bruxelles pour revendiquer des mesures contre la dégradation du climat. La mise en place d’une politique énergétique pour lutter contre le réchauffement climatique était le principal but de cette marche. Cependant sans le vouloir, ces manifestations ont secoué du monde et après avoir porté des critiques déplacées sur les raisons probables de cette mobilisation, la ministre de l’environnement, Joke Schauvliege, a remis mardi dernier sa démission. La suite reste à voir car ces marches semblent semer des troubles auprès de certains politiciens.

Banque Mondiale

La nomination de David Malpass, sous-secrétaire actuel du Trésor des affaires internationales, comme président de la Banque Mondiale n’est pas vu d’un bon œil. Vu son profil et son parcours, sa désignation est considérée comme une bravade venant de Donald Trump. Le manque de lucidité dans ses anciennes missions en tant que chef économiste de Bear Steans ne l’aide pas pour autant. Sans parler de son manque d’expertise en 2011 lors de l’injection des ressources de la Fed pour sauver l’économie mondiale.

Renforcement du partenariat entre le Maroc et l’Espagne

Deux grands pays, le Maroc et l’Espagne, ont décidé de poursuivre leur coopération par la signature d’un accord lors de la visite royale du roi Filipe VI au Maroc. Divers sujets sont pris en compte par cet accord, notamment la lutte contre la criminalité et le développement de l’énergie. En plus de cet accord, un mémorandum a été signé par les deux capitales pour préparer l’exposition des collections royales à Madrid.

Report de l’élection au Nigéria | Révision de la valeur du franc CFA | Rébellion au Tchadultima modifica: 2019-02-20T21:25:41+01:00da davi-luciano
Reposta per primo quest’articolo

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non verrà pubblicato ma sarà visibile all'autore del blog.
I campi obbligatori sono contrassegnati *