SCENARIO SANS SURPRISE A LA CPI : COMME PAR HASARD LA BELGIQUE ‘ACCEPTE D’ACCUEILLIR’ LE PRÉSIDENT IVOIRIEN LAURENT GBAGBO

LM pour PANAFRICOM-NEWS/

2019 02 02/

PANAF.NEWS - Gbagbo libéré ss conditions II (2019 02 02) FR

Par « acceuillir », entendez le maintenir en liberté surveillée et sous contrôle dans un état qui pratique le néocolonialisme en Afrique, aux côtés de la France !

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères a indiqué ce samedi matin que la Belgique « avait accepté d’accueillir » le président Laurent Gbagbo, sujet d’une libération conditionnelle annoncée ce vendredi par la Cour pénale internationale, après son acquittement le 15 janvier pour crimes contre l’humanité.

« La Belgique a accepté la demande de la Cour pénale internationale d’accueillir sur son territoire l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo », a indiqué samedi à Belga un porte-parole du ministère des Affaires étrangères. Vendredi, la Cour pénale internationale (CPI) a libéré sous conditions M. Gbagbo, acquitté il y a plus de deux semaines de crimes contre l’humanité commis en 2010 et 2011 lors de violences post-électorales en Côte d’Ivoire. “La Belgique a reçu une demande de coopération de la Cour en raison des liens familiaux de Laurent Gbagbo dans notre pays”, a expliqué Karl Lagatie, porte-parole du ministère des Affaires étrangères. “La Belgique soutient les juridictions pénales internationales et nous avons donc répondu positivement à cette demande.”

Laurent Gbagbo devra se tenir à disposition de la Cour pendant la durée de l’appel, a encore précisé le ministère. Craignant que M. Gbagbo ne se présente pas à La Haye dans le cas d’un appel, l’accusation souhaitait que sa libération soit conditionnée à une résidence dans un pays proche des Pays-Bas, où siège la CPI.

SA SECONDE FEMME EN BELGIQUE, JADIS AMNISTIÉE

La Belgique avait précédemment été évoquée car résiderait dans notre pays la deuxième épouse de Laurent Gbagbo, celle qui lui rendait visite dans sa prison de La Haye. Bien que chrétien, ce dernier a en effet une deuxième femme en plus de Simone Gbagbo. Celle-ci, âgée de 69 ans, considérée comme son égérie politique et ex-Première Dame de Côte-d’Ivoire (2000-2010), a été condamnée à 20 ans de prison en 2015 en Côte-d’Ivoire pour sa responsabilité dans les événements tragiques de 2010-2011, qualifiée d’atteinte à la sûreté de l’Etat. Elle a bénéficié en 2018 d’une amnistie décrétée par le président Alassane Ouattara.

* Voir aussi :

CPI : GBAGBO ET BLE GOUDE LIBERES SOUS CONDITION ET INTERDIT DE RENTRER EN COTE D’IVOIRE !

sur https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel/photos/a.322051284595963/1493890687412011/

LM pour PANAFRICOM-NEWS

https://www.facebook.com/panafricom/

http://www.panafricom-tv.com/

______________________________

# PANAFRICOM/

PANAFRIcan action and support COMmittees :

Le Parti d’action du Néopanafricanisme !

* Suivre Panafricom-Tv/

https://vimeo.com/panafricomtv

* Découvrir notre WebTv/

http://www.panafricom-tv.com/

* Voir notre Page Officielle Panafricom/

@panafricom https://www.facebook.com/panafricom/

* Aborder notre Idéologie panafricaniste/

Panafricom II – Néopanafricanisme

@Panafricom2 https://www.facebook.com/Panafricom2/

* Panafricom sur Twitter/

@Panafricom https://twitter.com/Panafricom

* Blog PANAFRICOM-NEWS/

https://www.scoop.it/t/panafricom

SCENARIO SANS SURPRISE A LA CPI : COMME PAR HASARD LA BELGIQUE ‘ACCEPTE D’ACCUEILLIR’ LE PRÉSIDENT IVOIRIEN LAURENT GBAGBOultima modifica: 2019-02-04T22:58:16+01:00da davi-luciano
Reposta per primo quest’articolo

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non verrà pubblicato ma sarà visibile all'autore del blog.
I campi obbligatori sono contrassegnati *