AVION RUSSE ABATTU AU-DESSUS DE LATTAQUIE EN SYRIE: QUE SAIT-ON VRAIMENT ?

 

LUC MICHEL (ЛЮК МИШЕЛЬ) & EODE/

Flash Vidéo Géopolitique/ Geopolitical Flash Video/

2018 09 20/

Capture

Le Flash Vidéo du jour …

La Conférence de presse de l’Etat-major russe sur l’avion abattu au-dessus de Lattaquié en Syrie, qui dénonce la responsabilité israélienne

Samedi 15 septembre, la défense antiaérienne syrienne a intercepté plusieurs missiles aux abords de l’aéroport international de Damas. Le raid a été effectué par deux avions israéliens depuis l’espace aérien libanais.

Seconde attaque deux jours plus tard sur Lattaquié (berceau de la famille Assad et voisine des bases russes de Tartous et Hmeimim). Lors de cette seconde attaque, un Il-20 de l’armée russe a été abattu dans la nuit de lundi à mardi à une trentaine de kilomètres des côtes syriennes alors qu’il retournait vers la base aérienne russe de Hmeimim, en Syrie, quelques minutes après une attaque aérienne menée par quatre chasseurs israéliens F-16. Les 15 membres d’équipage de cet avion de reconnaissance russe sont tous morts …

LA POSITION DE L’ETAT-MAJOR RUSSE

* Voir sur PCN-TV/

IL-20 RUSSE ABATTU :

LES F16 ISRAELIENS ONT DEVOYE LES S-200 SYRIENS A DESSIN

Sur https://vimeo.com/290469831

MAIS QUE SAIT-ON REELLEMENT (1) ?

POURQUOI IL FAUT ECARTER UNE IMPLICATION FRANCAISE

Des premières informations, en provenance de la Syrie, faisaint état « d’une attaque balistique conjuguée France/Israël contre des cibles russes à Lattaquié ». Et le ministère russe de la Défense mettait en cause la France, créant un véritable mouvement de panique à Paris, à l’Etat-major français.

Que disait Moscou :

Selon le ministère russe de la Défense, « peu après des frappes aux missiles, depuis quatre F-16 israéliens, contre la banlieue de Lattaquié, une frégate française a visé un avion russe au dessus de la Méditerranée avec 14 militaires à bord. L’appareil, un II-20 a perdu tout contact avec la base aérienne russe Hmeimim vers 00h23 (Heure locale) après que la frégate française Auvergne a tiré des missiles.

Il survolait la Méditerranée à 35 km de la côte syrienne ».  Le ministère russe de la Défense avait affirmé aussi dans ce communiqué, émis le 17 septembre, que « l’attaque de missiles sur la ville syrienne de Lattaquié a été réalisée depuis la mer parallèlement au tir de missiles israéliens contre des cibles russes à Lattaquié ». Et ajoutait que « L’avion a disparu des radars alors que des F-16 de la force aérienne israélienne visaient des cibles dans la province syrienne de Lattaquié (nord-ouest) ». Le ministère de la Défense russe précisait encore qu’ « au même moment, les radars russes ont enregistré des tirs de missiles depuis la frégate française Auvergne, présente dans cette zone ».

On sait maintenant que les avions israéliens se sont aussi servi de la présence de la Frégate Auvergne (qui fait partie des navires français croisant au large de la Syrie et du Liban, avec des navires britanniques et une flottille de la VIe Flotte US en Méditerranée) dans une posture hostile à Damas) pour lancer leurs missiles et dissimuler leur présence. Des méthodes de voyous envers un allié français traditionnel de Tel-Aviv. Maintenant que Moscou a déterminé les responsabilités israéliennes, Paris a été déchargée de toute implication.

MAIS QUE SAIT-ON REELLEMENT (2) ?

LES RESPONSABILITES ISRAELIENNES

L’ambassade de la Russie à Tel-Aviv s’en prend à Israël ce 20 septembre pour ses « actions irresponsables et hostiles », qui ont entraîné la mort de 15 militaires russes à bord d’un avion en Syrie, alors que le commandant de l’armée de l’air israélienne se rend en Russie. Dans un tweet (signe des temps), la mission diplomatique russe a blâmé l’aviation israélienne pour la destruction accidentelle de l’avion de surveillance russe dans la province syrienne de Lattaquié, qui menait des frappes aériennes contre les positions de l’armée syrienne. « Moscou considère comme irresponsables et hostiles les actions de l’armée de l’air israélienne, qui ont exposé l’avion russe Il-20 au danger et entraîné la mort de 15 soldats », a indiqué le tweet. « La Russie prendra toutes les mesures nécessaires pour éliminer la menace à la vie et à la sécurité de ses forces armées luttant contre le terrorisme », ajoute le communiqué.

L’II-20 russe a été abattu par erreur par les défenses aériennes syriennes alors qu’il se préparait à atterrir sur la base aérienne russe de Hmeimim en Lattaquié. Le système de défense antimissile syrien S-200 réagissait à une vague de frappes de quatre avions de combat israéliens. Moscou a critiqué Tel-Aviv pour cet incident, affirmant que ses avions militaires avaient délibérément « créé une situation dangereuse » qui a conduit au crash. L’armée russe a également déclaré que « l’aviation israélienne avait utilisé l’avion russe comme couverture » et que Moscou « se réservait le droit de donner une réponse appropriée ».

Le tweet de l’ambassade russe a coïncidé avec l’arrivée du commandant de l’armée de l’air israélienne, Amikam Norkin, à Moscou, où il doit informer les responsables russes de la façon dont l’incident s’est produit.

LA RUSSIE A AVERTI ISRAËL « DE POSSIBLES REPRESAILLES » (AFP)

Le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou a averti mardi son homologue israélien Avigdor Liberman que Moscou se réservait “le droit de riposter” après le crash d’un avion de reconnaissance russe au large de la Syrie, dont il juge Israël “totalement” responsable.

“Nous nous réservons le droit de riposter à l’avenir”, a déclaré M.

Choïgou à son homologue israélien par téléphone. Il a ajouté que la “faute” pour la mort des 15 soldats russes “repose entièrement sur Israël”.

Le président russe, Vladimir Poutine, a quant à lui condamné les raids aériens israéliens comme « une violation de la souveraineté syrienne », affirmant que le régime israélien n’avait « pas respecté les accords antérieurs sur la prévention de tels incidents dans le ciel syrien ». L’envoyé israélien à Moscou a également été convoqué au ministère russe des Affaires étrangères.

Alors que la Russie travaille à une « riposte » en bonne et due forme à la provocation israélienne en Méditerranée, un premier élément de cette même riposte tombe : le ministère russe de la Défense a annoncé ce jeudi 20 septembre au matin, la fermeture de l’est de la Méditerranée au trafic aérien et maritime en raison d’un nouvel « exercice militaire ». Cette mesure concerne une vaste région qui s’étend des côtes syriennes et libanaises à Chypre (la zone stratégique où sont exploitées de vastes réserves de gaz, objet d’une « guerre du gaz » entre le Liban, Israël et la Turquie – ces deux derniers agissant souvent de concert dans la coulisse). C’est dans cette même zone que les F-16 israéliens, en se servant d’un Il-20 comme bouclier, ont provoqué son crash. Selon Haaretz, qui rapporte cette information, de nouveaux exercices russes dans l’est de la Méditerranée dureront jusqu’à mercredi.

Ajoutons que Tel-Aviv, bien loin de faire profil bas, a répondu en invoquant des « responsabilités syriennes et iraniennes ». Et que la presse pro-israélienne proche du Likoud, notamment en France, salue et justifie la frappe avec arrogance. Ce qui ne fera qu’irriter encore plus Moscou 

LUC MICHEL (ЛЮК МИШЕЛЬ) & EODE

(Flash Vidéo Géopolitique/

Complément aux analyses quotidiennes de Luc Michel)

* Avec le Géopoliticien de l’Axe Eurasie-Afrique :

Géopolitique – Géoéconomie – Géoidéologie – Géohistoire – Géopolitismes – Néoeurasisme – Néopanafricanisme (Vu de Moscou et Malabo) :

PAGE SPECIALE Luc MICHEL’s Geopolitical Daily https://www.facebook.com/LucMICHELgeopoliticalDaily/

________________

* Luc MICHEL (Люк МИШЕЛЬ) :

WEBSITE http://www.lucmichel.net/

PAGE OFFICIELLE III – GEOPOLITIQUE

https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel.3.Geopolitique/

TWITTER https://twitter.com/LucMichelPCN

* EODE :

EODE-TV https://vimeo.com/eodetv

WEBSITE http://www.eode.org/

AVION RUSSE ABATTU AU-DESSUS DE LATTAQUIE EN SYRIE: QUE SAIT-ON VRAIMENT ?ultima modifica: 2018-09-23T11:34:26+02:00da davi-luciano
Reposta per primo quest’articolo

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non verrà pubblicato ma sarà visibile all'autore del blog.
I campi obbligatori sono contrassegnati *