PRESIDENTIELLE AU CAMEROUN : COMMENT MEME ‘JEUNE AFRIQUE’ ANNONCE LA ‘VICTOIRE DE PAUL BIYA’ SUR UNE OPPOSITION FRAGMENTEE  !?

# PANAFRICOM-NEWS/

LM pour PANAFRICOM/ 2018 10 08/

PANAF.NEWS - CAMER LM opposition désunie (2018 10 08) FR

L’opposition camérounaise a choisi la voie de la désunion, d’affronter le parti gouvernemental RDPC en ordre dispersé. Et ce ne sont pas les coups de bluff des derniers jours, comédie électorale faites pour ouvrir (comme au Gabon ou au Congo brazzaville) une crise grave post-électorale qui changera les choses. Même si cette comédie a été soutenue par tous les médias occidentaux, Françafrique en tête. Car soyons clairs : dans aucun pays au monde on ne peut retirer des candidatures déjà déposées à 48h des élections (par exemple en France ou en Belgique – cas réel lors des communales de dimanche prochain – des candidats décédés avant l’élection ne peuvent pas être retirés des listes). Ce « Front anti-Biya » est un coup de bluff. Et il explique la colère de nombreux camerounais contre le procédé.

Biya va gagner parce qu’il a une machine politique nationale, au pouvoir. « Omniprésente » dit même ‘Jeune Afrique’ ! Et face à lui, qui plus est, des groupuscules, dont certains de nature ethnique, désunis. Il fallait, comme le proposait la NDI, « vitrine légale de la CIA », très présente au Cameroun et dirigée par l’américano-camerounais Fomuyoh, choisir un candidat unique avant le dépôt des candidatures. Ce qu’aucun des chefs et sous-chefs de l’opposition ne voulait …

SCENARIOS OCCIDENTAUX

Le Cameroun est une des cibles principales, avec la RDC, du soi-disant « Printemps africain », lancé lors du Sommet USA-African Leaders à Washington début août 2014 par Obama et Kerry. Piège géopolitique tendus aux chefs d’état africains, qui n’avaient pas compris que les « African Leaders » étaient … leurs remplaçants désignés) :

* Voir sur EODE-TV & AFRIQUE MEDIA WEBTV/

LE GRAND JEU AVEC LUC MICHEL :

CAMEROUN. LE DOUBLE ENJEU DE 2018

Sur https://vimeo.com/227606042

Les mentors occidentaux de l’opposition ont tenté plusieurs scénarios depuis 2015 (où Washington demandait déjà, hors élection, de « dégager »), précisément, pour imposer un candidat unique et pro-occidental de l’opposition :

– Premier scénario :

le Dr Fomuyoh devais être le candidat unique, soutenu par les américains. c’était le projet en 2015. Et puis ils ont fini par comprendre que vivant à Washington il ne pouvait PAS être candidat au Cameroun (il faut 5 ans de résidence) … Fomuyoh est le DIRECTEUR AFRIQUE de la NDI, une des “vitrines légales de la CIA”, spécialisée dans l’influencement des élections.

– Second scénario :

il fallait une solution de rechange. Celle-ci a été favorisée par le lobby néocolonial au Parlement Européen, dominé par les partis atlantistes. Les GROENEN, les vert-kakis allemands, parti devenu ultra atlantiste, ont tenté de créer un lobby anti-Biya et anti-RPDC, sur le modèle de celui existant contre Obiang Nguema Mbasogo et le PDGE (et qui soutient la CORED, opposition fantoche dite « en exil »).  Mais là les agenda rivaux des occidentaux se sont heurtés (comme en Libye) : les allemands, qui ont la nostalgie de leur présence africaine coloniale, faisant le choix de Nkamto. Le Quai d’Orsay préférant Librii, qui se présente comme « le Macron camérounais ». Ce sera l’échec du candidat unique AVANT l’enregistrement, définitif, des candidatures. Les puissantes fondations allemandes, financées par l’OTAN et Berlin, se mobilisant discrètement, comme la ‘Friedrich Ebert Stiftung’, pour le seul candidat de l’Allemagne.

JEUNE AFRIQUE :

« PRESIDENTIELLE AU CAMEROUN : MEETINGS, AFFICHES ET RAVALEMENT DE FAÇADE, COMMENT PAUL BIYA A PREPARE SA VICTOIRE »

Ce matin, même ‘Jeune Afrique’, la voix officieuse du Quai d’Orsay, annonçait et expliquait (partiellement) la victoire de Paul Biya :

« Invisible et omniprésent, Paul Biya a mis tous les atouts de son côté pour conquérir son septième mandat. Entre sourires énigmatiques et poigne de fer, Jeune Afrique s’est plongé, à Yaoundé, dans les rouages du système » …

* Lire sur JA :

https://www.jeuneafrique.com/641118/politique/presidentielle-au-cameroun-meetings-affiches-et-ravalement-de-facade-comment-paul-biya-a-prepare-sa-victoire/

 (attention Média de l’OTAN ! Lire avec esprit critique …)

# PANAFRICOM/

PANAFRIcan action and support COMmittees :

Le Parti d’action du Néopanafricanisme !

* Suivre Panafricom-Tv/

https://vimeo.com/panafricomtv

* Découvrir notre WebTv/

http://www.panafricom-tv.com/

* Voir notre Page Officielle Panafricom/

@panafricom https://www.facebook.com/panafricom/

* Aborder notre Idéologie panafricaniste/

Panafricom II – Néopanafricanisme

@Panafricom2 https://www.facebook.com/Panafricom2/

* Panafricom sur Twitter/

@Panafricom https://twitter.com/Panafricom

* Blog PANAFRICOM-NEWS/

https://www.scoop.it/t/panafricom

PRESIDENTIELLE AU CAMEROUN : COMMENT MEME ‘JEUNE AFRIQUE’ ANNONCE LA ‘VICTOIRE DE PAUL BIYA’ SUR UNE OPPOSITION FRAGMENTEE  !?ultima modifica: 2018-10-08T22:33:52+02:00da davi-luciano
Reposta per primo quest’articolo

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non verrà pubblicato ma sarà visibile all'autore del blog.
I campi obbligatori sono contrassegnati *