VERS LA PROCHAINE GUERRE DU LIBAN ? (ANALYSE GEOPOLITIQUE PROSPECTIVE)

 

LUC MICHEL (ЛЮК МИШЕЛЬ) & EODE/

Luc MICHEL pour EODE/

Quotidien géopolitique – Geopolitical Daily/

2019 01 31/
LM.GEOPOL - Prochaine guerre liban (2019 01 31) FR

« À tout moment, la Syrie et l’axe de Résistance peuvent prendre la décision de traiter l’agression israélienne d’une manière différente (…) La stratégie du Hezbollah est en train de s’adapter à de nouvelles formes de guerre asymétrique impliquant non seulement le ‘déluge balistique’ mais des opérations terrestres sur des fronts larges et étendus avec progression et occupation du terrain »

– Hassan Nasrallah (SG du Hezbollah

sur ‘Al Manar’ ce 28 janvier).

On parle beaucoup d’une prochaine guerre au Liban entre Israël et L’Axe de la Résistance (Téhéran, Damas, Hezbollah – force politico-militaire libanaise aujourd’hui transnationale et présente aussi en Irak et à Gaza en Palestine). Mais quelles sont les scénarii possibles entre la guerre probable de Tel-Aviv, la guerre possible de L’Axe de la Résistance et la « guerre improbable » de la Diplomatie russe ?

J’ai traité hier dans ‘LE DEBAT’ de PRESS TV (Iran) une esquisse d’analyse prospective de ce Dossier qui pourrait une fois de plus incendier le Levant. Mon analyse repose sur les trois visions géopolitiques de la possible ou probable ( ?) guerre entre Israël et le Liban : Vu de Tel-Aviv, vu de Moscou et vu depuis l’Axe de la Résistance …

* Voir sur PCN-TV/

PRESS TV DEBAT AVEC LUC MICHEL:

NASRALLAH, POUTINE ET NETANYAHOU.

TROIS VISIONS DE LA FUTURE GUERRE POSSIBLE ISRAEL-LIBAN

sur https://vimeo.com/314445817

LES QUESTIONS ET LES THEMATIQUES DU DEBAT

* La présentation de PRESS TV :

« Débat: Nasrallah met en garde Israël …

Après quelques mois d’absence, le secrétaire général du Hezbollah libanais Seyyed Hassan Nasrallah a brisé son silence et accordé un entretien en direct, samedi soir, à la chaîne de télévision Al-Mayadeen.

S’attardant sur l’opération israélienne baptisée « Bouclier du Nord » pour découvrir les tunnels du Hezbollah, le secrétaire général du Hezbollah a souligné que « ces tunnels datent d’il y a 13 ou 14 ans » et que cela traduit l’échec de l’appareil de renseignement d’Israël. Plus loin dans ses propos, Nasrallah a déclaré que les colons israéliens devaient se rassurer de la véracité de ce que disaient leurs dirigeants à propos des tunnels. « Les agissements du régime occupant sur les frontières témoignent de la crainte d’Israël d’une éventuelle opération du Hezbollah en Galilée. Les récentes manœuvres d’envergure d’Israël ont eu lieu pour se préparer à ladite opération à Galilée », a-t-il indiqué. Seyyed Hassan Nasrallah a indiqué que le Hezbollah ne permettrait pas à l’ennemi d’imposer les règles du jeu et que « nous sommes arrivés à un niveau de dissuasion qui doit être promu. « Si Israël nous attaque, il le regrettera, car son prix sera beaucoup plus lourd que ce qu’il pense.

Ayssar Midani, analyste franco-syrienne des questions internationales et Luc Michel, géopoliticien s’expriment sur le sujet. »

* Les thématiques que j’ai dévelopées :

Trois visions géopolitiques de la possible ou probable ( ?) guerre entre Israël et le Liban ;

Vu de Tel-Aviv, la guerre probable et une vision géopolitique dépassée troublée par le fait que Netanyahou, le Likoud et le parti de la guerre israélien croit aux mirages de sa propre propagande ;

Vu de Moscou, la guerre improbable ou une géopolitique raisonnable qui croit en la rationalité des acteurs (ce qui est l’erreur majeure de la Géopolitique russe sous Poutine et Lavrov) ;

Vu du Liban (Nasrallah), de Damas et de Téhéran, ou comment « l’Axe de la Résistance » envisage de répondre ensemble et de façon coordonnée à une guerre possible ;

Comment la victoire de l’Axe de la Résistance, allié à la Russie, a entièrement modifié la donne géopolitique

# ELEMENTS POUR COMPRENDRE L’ANALYSE (1) :

INTERVIEW DE HASSAN NASRALLAH, SG DU HEZBOLLAH :

« LE SCENARIO DE LA PROCHAINE GUERRE »

 (‘AL MANAR’, 28 JANVIER 2019)

« L’analyse tacite du dernier discours de Hassan Nasrallah, Secrétaire général du Hezbollah libanais, une formation politico-militaire de la résistance libanaise soutenant l’armée régulière syrienne depuis le début du conflit au Levant est que :

La force de frappe balistique du mouvement, considérée comme l’une des plus importantes détenues par une entité non-étatique au monde, est intégrée à la seconde artillerie syrienne (missiles balistiques) et à celle, bien plus conséquente, de la République islamique d’Iran ;

Qu’en cas de nouvelle escalade israélienne, le Hezbollah et la Syrie peuvent répliquer par des frappes balistiques ciblant un grand nombre d’objectifs israéliens listés sur une base de données commune.

Que l’arsenal du Hezbollah en matière de roquettes et de missiles n’a cessé de s’accroître quantitativement et qualitativement au point où la stratégie de ce mouvement est en train de s’adapter à de nouvelles formes de guerre asymétrique impliquant non seulement le « déluge balistique » mais des opérations terrestres sur des fronts larges et étendus avec progression et occupation du terrain.

C’est l’une des très dures leçons acquises dans la longue guerre en Syrie.

Les dirigeants israéliens ne mesurent pas avec exactitude l’ampleur du problème qu’ils se sont créé dans ce qu’ils appellent leur front du Nord en ciblant la Syrie avec une guerre hybride en vue d’y induire un changement de régime dans ce qu’ils percevaient comme le maillon faible dans l’alliance stratégique entre le Hezbollah libanais, Damas et Téhéran.

Une nouvelle ligne rouge vient d’être tracée par le Hezbollah. On verra quelle sera la réaction d’Israël. Dans tous les cas de figures, un scénario similaire à la guerre de juillet 2006 n’est plus à écarter. Avec des conséquences bien plus grandes, vu la nature du conflit en cours au Levant.

En 2006, la Syrie avait soutenu le Hezbollah dans la plus grande discrétion. Aujourd’hui Damas et le Hezbollah sont sur la même ligne de front. »

# ELEMENTS POUR COMPRENDRE L’ANALYSE (2) :

INTERVIEW L’AMBASSADEUR RUSSE AU LIBAN

QUI « ECARTE LA POSSIBILITE D’UNE GUERRE ISRAËL/RESISTANCE »

(‘AL MANAR, 29 JANVIER 2019)

L’ambassadeur de la Russie au Liban, Alexander Zasypkine, a déclaré à la chaîne de télévision ‘Al-Manar’ que « les relations entre Moscou et Téhéran et leur alliance antiterroriste étaient solides », ajoutant que « le désaccord ou le différend qui existerait entre les deux parties n’était qu’un rêve » :

Dans une interview, Zasypkine a évoqué les négociations en cours entre le Liban et la Russie en vue de la conclusion d’accords d’achat d’armes, indiquant que la partie libanaise était intéressée par une coopération militaire avec la Russie. L’ambassadeur russe au Liban a par ailleurs écarté ce lundi 28 janvier la possibilité d’une guerre imminente entre Israël et l’axe de Résistance dans la région, à l’issue d’un entretien avec le ministre par intérim des Affaires étrangères du Liban, Jebran Bassil. « Nous appelons toujours à la paix et je ne vois pas la possibilité d’une telle guerre, mais nous devons calmer la situation au lieu de l’envenimer », a déclaré Zasypkine en réponse à la question d’un journaliste sur les raids israéliens en Syrie et les tunnels du Hezbollah à la frontière entre le Liban et les territoires palestiniens occupés par Israël.

Par ailleurs, le diplomate russe a déclaré avoir discuté avec Bassil de « certaines mesures prises par la Russie en vue de normaliser la situation, d’assurer la stabilité, la sécurité et un règlement politique, de poursuivre l’éradication du terrorisme, de rapatrier les réfugiés et de reconstruire le pays ». M. Zasypkine a également qualifié de « très positif » le contrat signé avec le géant pétrolier russe Rosneft pour la modernisation et l’exploitation d’installations de stockage dans la ville de Tripoli, dans le nord du pays.

(Sources : Press-TV – PCN-TV – Al Manar – EODE Think Tank)

LUC MICHEL (ЛЮК МИШЕЛЬ) & EODE

* Avec le Géopoliticien de l’Axe Eurasie-Afrique :

Géopolitique – Géoéconomie – Géoidéologie – Géohistoire –

Géopolitismes – Néoeurasisme – Néopanafricanisme

(Vu de Moscou et Malabo) :

PAGE SPECIALE Luc MICHEL’s Geopolitical Daily

https://www.facebook.com/LucMICHELgeopoliticalDaily/

________________

* Luc MICHEL (Люк МИШЕЛЬ) :

WEBSITE http://www.lucmichel.net/

PAGE OFFICIELLE III – GEOPOLITIQUE

https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel.3.Geopolitique/

TWITTER https://twitter.com/LucMichelPCN

* EODE :

EODE-TV https://vimeo.com/eodetv

WEBSITE http://www.eode.org/

LINKEDIN https://www.linkedin.com/in/luc-michel-eode-600661163/

VERS LA PROCHAINE GUERRE DU LIBAN ? (ANALYSE GEOPOLITIQUE PROSPECTIVE)ultima modifica: 2019-02-04T23:08:34+01:00da davi-luciano
Reposta per primo quest’articolo

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non verrà pubblicato ma sarà visibile all'autore del blog.
I campi obbligatori sono contrassegnati *