2e CONFERENCE DE MACRON AUX AMBASSADEURS : LA FRANCE DE MACRON ENTRE STORYTELLING, DOUBLE LANGAGE, IMPERIALISME AMERICAIN, OTAN ET FRANCAFRIQUE 2.0

LUC MICHEL (ЛЮК МИШЕЛЬ) & EODE/

Luc MICHEL pour EODE/

Quotidien géopolitique – Geopolitical Daily/

2018 08 31/

z1

« Je crois au bloc occidental. Je pense qu’aujourd’hui, en termes de sécurité et d’économie, nous en avons encore plus besoin (…) Nous avons donc besoin d’un bloc occidental cohérent et convergent »

– Emmanuel Macron (‘Monocle, mars 2017).

« Gouverner, c’est faire croire »

– Nicolas Machiavel.

Dans le ‘ZOOM AFRIQUE’ de ce 29 août sur PRESS TV (Iran), j’analysais le « 2e discours aux Ambassadeurs » du président français Macron. Je mettais l’accent sur le double langage de Macron et expliquais comment la France des Sarkozy-Hollande-Macron est devenue un pion atlantiste sur le Grand échiquier de l’impérialisme américain : allié étroit de Washington dans l’OTAN (c’est l’axe stratégique Washington-Paris) et « shérif occidental de l’Afrique » (dixit le général Mattis, chef du Pentagone et de l’Africom, sous trump, sur la base française de Djibouti en avril 2017) …

* Voir sur PANAFRICOM-TV/

ZOOM AFRIQUE DU 29 AOUT 2018 SUR PRESS TV, IRAN – AVEC LUC MICHEL:

« 2e CONFERENCE DES AMBASSADEURS ».

LA FRANCE DE MACRON ENTRE IMPERIALISME AMERICAIN, OTAN ET FRANCAFRIQUE 2.0

sur https://vimeo.com/287340147

DIPLOMATIE : ENTRE STORYTELLING ET DOUBLE DISCOURS, EMMANUEL MACRON FIXE LE CAP POUR 2018-2019

« Face aux ambassadeurs, Emmanuel Macron a annoncé ce 27 août les grandes lignes de sa politique extérieure entre Russie, Syrie, Méditerrannée, Europe et États-Unis » titre l’AFP. Le souci est que le cap réel du bateau France, sous commandement de la Flotte américaine, se fixe en réalité entre Washington, OTAN, Africom et la « Nouvelle Françafrique 2.0 » du « shérif » français de l’Afrique …

Ce lundi 27 août marquait le coup d’envoi de la campagne européenne d’Emmanuel Macron. Il s’est adressé aux ambassadeurs européens pour défendre une « Europe comme rempart face à la vague de repli nationaliste » plaide, dans son discours, pour une Europe plus intégrée et pour le multilatéralisme. D’une part, le vieux slogan des « mondialistes contre les nationalistes », alors que les petit-nationalismes faisandés sont les meilleurs alliés de l’Impérialisme américain, leader géopolitique de la Globalisation.

Voir la fascination de Jean-Marie Le Pen pour Reagan, celle de Marine Le Pen pour Trump et Bannon,  et la prise en main de Marion Maréchal par les néoconservateurs US et la Famille Mercer (1). D’autre part, l’alignement total, militaire et diplomatique, dans les dossiers syrien et iranien, par exemple, sur les USA et l’OTAN. Curieux « multilatéralisme » (sic) !

Le président français Emmanuel a annoncé ce lundi qu’il présenterait « dans les prochains mois » un projet de « renforcement de la sécurité en Europe », estimant « qu’elle ne peut plus reposer uniquement sur les Etats-Unis ». « L’Europe ne peut plus remettre sa sécurité aux seuls États-Unis. C’est à nous aujourd’hui de prendre nos responsabilités et de garantir la sécurité, et donc la souveraineté européenne », a-t-il déclaré. Le souci est que cela ne correspond nulle part à l’alignement français sur l’impérialisme américain, en Eurasie et en Afrique !

« Nous devons tirer toutes les conséquences de la fin de la guerre froide », a-t-il osé ajouter, précisant qu’il souhaite le lancement d’une « réflexion exhaustive sur ces sujets avec tous les partenaires de l’Europe, et donc avec la Russie ». Mais selon lui, des « progrès substantiels vers la résolution de la crise ukrainienne, tout comme le respect du cadre de l’OSCE » (Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe), « seront, bien entendu, des conditions préalables à des avancées réelles avec Moscou ». Un discours irréaliste en 2018.

Pour « revisiter l’architecture européenne de défense et de sécurité », il entend lancer « un dialogue rénové sur la cybersécurité, les armes chimiques, les armements classiques, les conflits territoriaux, la sécurité spatiale ou la protection des zones polaires, tout particulièrement avec la Russie ». Mais le nœud du problème de l’indépendance réelle, et non plus verbale, de l’UE, nain géopolitique et géant économique, la question du l’OTAN et la rupture avec le « harnais de l’Europe », n’est nulle part soulevée. Voir le récent 26e sommet de l’OTAN à Bruxelles ! (2)

Emmanuel Macron souhaite aussi réformer le G7, mais « en lien avec les USA » ! Après le fiasco de juin dernier au Canada. Le président américain Donald Trump ayant rejeté le texte final et s’étant lancé dans une virulente diatribe contre le Premier ministre canadien Justin Trudeau sur fond de désaccords commerciaux. «  Nous ne devons pas reproduire ce théâtre d’ombres et de divisions qui nous a davantage affaiblis qu’il ne nous a fait avancer  ». La France assumera la présidence tournante du G7 en 2019 après le Canada. «  Je proposerai d’ici à la fin de l’année aux autres pays membres une réforme en lien avec les États-Unis qui prendront après nous la présidence du G7 en 2020  », a précisé le chef de l’État.

Le président français a aussi annoncé la tenue d’un sommet sur la Méditerranée «  au début de l’été 2019  » à Marseille, dans le sud-est de la France, pour «  retrouver le fil d’une politique méditerranéenne  ». «  Dix ans après l’Union pour la Méditerranée, il nous faut retrouver le fil d’une politique méditerranéenne  ». Cette politique «

 indispensable  » sera «  différente  » et devra inclure «  toutes les sociétés civiles  », a-t-il ajouté, en précisant que le sommet sera l’occasion de «  parler de la jeunesse, de la mobilité, de l’énergie des échanges universitaires  » entre les deux rives de la Méditerranée. Bref un cheval de Troie occidental en Afrque, comme le révèlent les thématiques issues des « révolutions de couleur » sur les « sociétés civiles » … Initiée par le président Nicolas Sarkozy, l’Union pour la Méditerranée avait été lancée en 2008 (3) par les pays de l’Union européenne et 15 pays méditerranéens d’Afrique du Nord, du Moyen-Orient ou d’Europe du Sud non membres de l’UE. Mais cette organisation a rapidement perdu son influence, notamment dans le contexte du soi-disant « printemps arabe » du début de la décennie (machine américano-occidentale pour changer les régimes arabes).

Persévérant dans l’alignement sur Washington, Emmanuel Macron a aussi considéré qu’un « retour à la normale » en Syrie avec le maintien de Bachar el-Assad à sa tête serait « une erreur funeste ». « Nous voyons bien ceux qui voudraient, une fois la guerre contre Daech achevée, faciliter un retour à la normale : Bachar el-Assad resterait au pouvoir, les réfugiés […] retourneraient dans leur pays et l’Europe et quelques autres reconstruiraient », a déclaré le chef de l’État au cours de son discours annuel face aux ambassadeurs de France. Visant Moscou et Pékin, Macron oublie que Damas ne veut pas de la France dans la reconstruction de la Syrie, que Paris a largement contribué à détruire. Bel exemple de « storytelling » médiatique !

Avec l’inévitable discours sur la « guerre au terrorisme » occidentale, vaste théâtre dissimulant l’instrumentalisation des djihadistes par les occidentaux (j’ai appelé cela le « scénario du diable ») (4). Et le refus de reconnaître les responsabilités majeures occidentales, dont celles de Paris, dans la catastrophe géopolitique qu’a été leur « printemps arabe » :

« Si je considère depuis le premier jour que notre premier ennemi est Daech [acronyme arabe du groupe djihadiste État islamique, NDLR] et que je n’ai jamais fait de la destitution de Bachar el-Assad une condition préalable à notre action diplomatique ou humanitaire en Syrie, je pense qu’un tel scénario serait néanmoins une erreur funeste », a-t-il estimé. « Qui a provoqué ces milliers de réfugiés ? Qui a massacré son propre peuple ? (sic) Il n’appartient pas à la France de désigner les futurs dirigeants de la Syrie, pas plus qu’à un autre pays, mais c’est notre devoir et notre intérêt de nous assurer que le peuple syrien sera bien en situation de le faire », a-t-il ajouté.

Macron persiste dans le double langage occidental. Disant « combattre Daesch », mais plus al-Qaida, il participe à la grande opération anti-syrienne « Sauver le soldat djihadiste al-Nosra » (c’est-à-dire al-Qaida en Syrie). La région d’Idleb pourrait selon lui être « une nouvelle crise humanitaire ». Cette région constitue le dernier refuge des groupes insurgés à majorité djihadiste (Avec l’aide de l’Armée turque, membre comme Paris de l’OTAN, les « nosristes » y contrôlent 80% de la province, à eux seuls) chassés de leurs principaux bastions en Syrie. Le gouvernement de Bachar el-Assad, reconnu par l’ONU, se dit déterminé à la reprendre. En Syrie, « nous sommes à l’heure de vérité » alors que « nous abordons, je crois, les derniers mois du conflit » entamé en mars 2011, a ajouté Emmanuel Macron.

MACRON ROI DU DOUBLE DISCOURS

En Inde face à la Chine, en Australie toujours face à Pékin, quand il dénonce les « nouvelles routes de la Soie » (5), en Afrique où la France est devenue le « nouveau shérif » (dixit le général Mattis, chef du Pentagone), en Syrie ou face à Moscou, quand il propose de renégocier avec Téhéran, la France de Macron, « l’américain »,  est le premier vassal et le meilleur allié politico-militaire des USA. Sans oublier que l’élection de Macron est le choix d’un scénario politique

: celui de la « French American Foundation » (6), dont Macron est un « young leader » de la promotion 2012. Son premier ministre Philippe étant un « young leader » de la promotion 2016 !

* Voir sur LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY/ QUE PENSE VRAIMENT MACRON ?

MAITRE DU DOUBLE DISCOURS OU MACHIAVEL AU PETIT PIED ?

sur http://www.lucmichel.net/2018/05/01/luc-michels-geopolitical-daily-que-pense-vraiment-macron-maitre-du-double-discours-ou-machiavel-au-petit-pied/

* Et voir sur LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY/ L’ACTUALITE QUI CONFIRME L’ANALYSE : GEOIDEOLOGIE.

LE REGIME MACRON OU LE CHOIX DE CEUX QUI VEULENT IMPOSER LE MODELE SOCIAL ANGLO-SAXON EN FRANCE ET EN EUROPE

sur http://www.lucmichel.net/2018/05/04/luc-michels-geopolitical-daily-lactualite-qui-confirme-lanalyse-geoideologie-le-regime-macron-ou-le-choix-de-ceux-qui-veulent-imposer-le-modele-social-anglo-saxon-en-fr/

NOTES :

(1) Cfr. COMMENT L’EXTREME-DROITE PRO-AMERICAINE SOUTIENT LA COLONISATION DE L’EUROPE PAR WASHINGTON : MARION MARECHAL-LE PEN VA PARTICIPER À UNE IMPORTANTE CONFÉRENCE NÉOCONSERVATRICE À WASHINGTON SUR LA MÊME SCÈNE QUE DONALD TRUMP ET NIGEL FARAGE sur http://www.lucmichel.net/2018/02/20/europaischer-widerstand-comment-lextreme-droite-pro-americaine-soutient-la-colonisation-de-leurope-par-washington-marion-marechal-le-pen-va-participer-a-une-importante-conference/

Et cfr. LE FN EN CRISE CHANGE DE NOM (I). LA TENTATION AMERICAINE …

sur http://www.lucmichel.net/2018/03/12/europaischer-widerstand-revue-de-presse-le-fn-en-crise-change-de-nom-i-la-tentation-americaine/

(2) Cfr sur LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY/ 31e SOMMET DE L’OTAN A BRUXELLES : COMMENT L’ALLIANCE ATLANTIQUE MENACE LA PAIX !?

sur http://www.lucmichel.net/2018/07/07/luc-michels-geopolitical-daily-31e-sommet-de-lotan-a-bruxelles-comment-lalliance-atlantique-menace-la-paix/

Et cfr. LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY/ FLASH VIDEO/ 26e SOMMET DE L’OTAN A BRUXELLES (I): COMMENT ANALYSER LA POLITIQUE DE TRUMP ? (LUC MICHEL SUR ‘GEOPOLITIQUE INTERNATIONALE’)

sur http://www.panafricom-tv.com/2018/07/17/luc-michels-geopolitical-daily-flash-video-26e-sommet-de-lotan-a-bruxelles-i-comment-analyser-la-politique-de-trump-luc-michel-sur-geopolitique-internationale/

(3) Mon jugement sur « L’Union pour la Médirerranée » sur :

LUC MICHEL : PENSER EN CONTINENTS !

POUR UNE PHILOSOPHIE DE L’ACTION ! POUR UNE MISE EN ACTION DE LA PHILOSOPHIE : CHANGEONS LE MONDE ! (Tripoli, 2009)

sur http://www.elac-committees.org/2009/10/25/lucmichel-net-penser-en-continents-pour-une-philosophie-de-laction-pour-une-mise-en-action-de-la-philosophie-changeons-le-monde/

(4) Sur le « scénario du diable », Cfr. :

INTERVIEW DE LUC MICHEL PAR LE SITE ARABE ‘SITA INSTITUTE’ :

DJIHADISMES – TERRORISME – IMMIGRATION. QUAND L’AGENDA PROCHE-ORIENTAL S’IMPOSE EN EUROPE … La grande interview du géopoliticien Luc MICHEL par Jan Vanzeebroeck et Samar Radwan (Beyrouth), pour le site arabe libanais ‘SITA INSTITUTE’

sur http://www.eode.org/eode-think-tank-interview-de-luc-michel-par-le-site-arabe-sita-institute-djihadismes-terrorisme-immigration-quand-lagenda-proche-oriental-s/

(5) Cfr. LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY/ GEOPOLITIQUE DE L’OCEAN INDIEN (II) : EN INDE MACRON POISSON-PILOTE DE LA POLITIQUE ANTI-CHINOISE DES USA DE TRUMP

sur http://www.lucmichel.net/2018/03/13/luc-michels-geopolitical-daily-geopolitique-de-locean-indien-ii-en-inde-macron-poisson-pilote-de-la-politique-anti-chinoise-des-usa-de-trump/

(6) Cfr. sur LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY/ FRANCE 2008-2018 (II) : COMMENT LE ‘SOFT POWER’ AMERICAIN S’EST EMPARE DE LA FRANCE AVEC LA ‘FRENCH-AMERICAN FOUNDATION’

sur http://www.lucmichel.net/2018/04/23/luc-michels-geopolitical-daily-france-2008-2018-ii-comment-le-soft-power-americain-sest-empare-de-la-france-avec-la-french-american-foundation/

(Source : AFP – Press TV – Panafricom-TV – EODE Think Tank)

LUC MICHEL (ЛЮК МИШЕЛЬ) & EODE

* Avec le Géopoliticien de l’Axe Eurasie-Afrique :

Géopolitique – Géoéconomie – Géoidéologie – Géohistoire – Géopolitismes – Néoeurasisme – Néopanafricanisme (Vu de Moscou et Malabo) :

PAGE SPECIALE Luc MICHEL’s Geopolitical Daily https://www.facebook.com/LucMICHELgeopoliticalDaily/

________________

* Luc MICHEL (Люк МИШЕЛЬ) :

WEBSITE http://www.lucmichel.net/

PAGE OFFICIELLE III – GEOPOLITIQUE

https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel.3.Geopolitique/

TWITTER https://twitter.com/LucMichelPCN

* EODE :

EODE-TV https://vimeo.com/eodetv

WEBSITE http://www.eode.org/

2e CONFERENCE DE MACRON AUX AMBASSADEURS : LA FRANCE DE MACRON ENTRE STORYTELLING, DOUBLE LANGAGE, IMPERIALISME AMERICAIN, OTAN ET FRANCAFRIQUE 2.0ultima modifica: 2018-09-04T10:15:23+02:00da davi-luciano
Reposta per primo quest’articolo

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non verrà pubblicato ma sarà visibile all'autore del blog.
I campi obbligatori sono contrassegnati *