APRES LA GUINEE EQUATORIALE, LE CONGO ? TENTATIVE DE PUTSCH ET D’ASSASSINAT CONTRE LE PRESIDENT SASSOU NGUESSO !

 

PANAFRICOM/ 2018 01 16/

1111 copie

Les procès en sorcellerie de l’inquisition française (dits des « Biens mal acquis ») ne suffisant pas ou plus, voici le retour aux bonnes vieilles méthodes des Réseaux Focard et de la Françafrique : assassinat des présidents et coups de force (externe du type terrorisme international contre Malabo, interne du type putsch à Brazzaville) …

« CONGO : A-T-ON VOULU ABATTRE L’AVION PRESIDENTIEL ? »

Jeune Afrique interroge ce jour sous le titre « Congo. a-t-on voulu abattre l’avion présidentiel ? », « Un coup d’État contre Denis Sassou Nguesso a-t-il été fomenté ? » et ajoute que « Deux généraux sont sur la sellette dans cette affaire » :

« Norbert Dabira et Ngatsé Nianga Mbouala sont soupçonnés d’avoir évoqué un projet de coup d’État contre Denis Sassou Nguesso. Le premier a été placé en détention, le second limogé de son poste de chef de la Garde républicaine. Auditionné le 5 décembre 2017 par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), que dirige le général Philippe Obara, puis soumis à l’interdiction de quitter le Congo le temps qu’aboutisse l’enquête le concernant, le général de division à la retraite Norbert Dabira a été placé en détention le 11 janvier à Brazzaville. Le même jour, un autre général, formé comme Dabira en ex-URSS, Ngatsé Nianga Mbouala, était limogé de son poste de commandant en chef de la Garde républicaine. Les deux affaires sont liées.

Projet d’attentat.

Selon nos informations, il est reproché aux deux hommes d’avoir évoqué de concert un projet de renversement du président Denis Sassou Nguesso, dont l’avion devait être abattu au retour d’un séjour dans son fief d’Oyo. Rien de moins. Une conversation téléphonique entre eux, interceptée par la DGST, serait à l’origine de leurs ennuis. Sans préjuger de la réalité de ces graves accusations, niées par les intéressés, ni du degré d’implication de l’un et de l’autre (Ngatsé Nianga Mbouala se serait vu attribuer le statut de témoin assisté), force est de reconnaître qu’ils étaient déjà en disgrâce. Longtemps proche de Denis Sassou Nguesso et ex-inspecteur général des forces armées, Dabira – qui possède par ailleurs une chaîne de télévision, DRTV – ne jouissait plus d’aucune fonction officielle depuis que son poste de haut-commissaire à la réinsertion des anciens combattants lui avait été retiré en août 2017. On le savait par ailleurs amer de ne pas avoir été suffisamment soutenu à ses yeux par son mentor dans l’affaire dite des disparus du Beach, pour laquelle il a été mis en examen en France.

La Garde républicaine passe sous autorité présidentielle.

Quant à Nianga Mbouala, il était en conflit ouvert avec Philippe Obara et le patron du Conseil national de sécurité, l’amiral Jean-Dominique Okemba, depuis l’arrestation musclée, fin mai 2017, de son directeur de cabinet, Elie Okandzé, pour ses liens supposés avec le chef rebelle Frédéric Bitsamou, alias pasteur Ntumi. C’est dans ce contexte tendu qu’il convient de placer la décision, prise le 3 janvier par Denis Sassou Nguesso, de dissoudre la Maison militaire de la présidence et de placer sa sécurité (Garde républicaine et Direction de la sécurité présidentielle) sous son unique autorité. »

TOUT SAVOIR DE LA DESTABILISATION DU CONGO … LIRE LES ENQUETES DE LUC MICHEL POUR ‘INTERNATIONAL MAGAZINE AFRIQUE MEDIA’ :

* DESTABILISATION DU CONGO BRAZZAVILLE (I) :

LES FAITS, LES HOMMES, LES RESEAUX DERRIERE LA ‘REVOLUTION DE COULEUR’ RAMPANTE A BRAZZAVILLE

Sur http://www.panafricom-tv.com/2017/10/12/magazine-international-afrique-media-destabilisation-du-congo-brazzaville-i-les-faits-les-hommes-les-reseaux-derriere-la-revolution-de-couleur-rampante-a-brazzaville/

* DESTABILISATION DU CONGO BRAZZAVILLE (II) :

LES RAISONS GEOPOLITIQUES ET LES MOTIVATIONS ECONOMIQUES DES TENTATIVES OCCIDENTALES DE CHANGEMENT DE REGIME A BRAZZAVILLE

Sur http://www.panafricom-tv.com/2017/10/13/magazine-international-afrique-media-destabilisation-du-congo-brazzaville-ii-les-raisons-geopolitiques-et-les-motivations-economiques-des-tentatives-occidentales-de-changement-de-regime-a-brazz/

* DESTABILISATION DU CONGO BRAZZAVILLE (III) :

COMMENT LES RESEAUX OCCIDENTAUX ONT TENTE DE SABOTER LA PRESIDENTIELLE DE MARS 2016 !?

Sur http://www.panafricom-tv.com/2017/10/14/magazine-international-afrique-media-destabilisation-du-congo-brazzaville-iii-comment-les-reseaux-occidentaux-ont-tente-de-saboter-la-presidentielle-de-mars-2016/

* DESTABILISATION DU CONGO BRAZZAVILLE (IV) :

L’AFFAIRE DITE DES ‘BIENS MAL ACQUIS’ LEVIER POUR DESTABILISER BRAZZAVILLE

Sur http://www.panafricom-tv.com/2017/10/14/magazine-international-afrique-media-destabilisation-du-congo-brazzaville-iv-laffaire-dite-des-biens-mal-acquis-levier-pour-destabiliser-brazzaville/

# PANAFRICOM/

PANAFRIcan action and support COMmittees :

Le Parti d’action du Néopanafricanisme !

* Suivre Panafricom-Tv/

https://vimeo.com/panafricomtv

* Découvrir notre WebTv/

http://www.panafricom-tv.com/

* Voir notre Page Officielle Panafricom/ @panafricom https://www.facebook.com/panafricom/

* Aborder notre Idéologie panafricaniste/ Panafricom II – Néopanafricanisme

@Panafricom2 https://www.facebook.com/Panafricom2/

* Panafricom sur Twitter/

@Panafricom https://twitter.com/Panafricom

* Blog PANAFRICOM-NEWS/

https://www.scoop.it/t/panafricom

APRES LA GUINEE EQUATORIALE, LE CONGO ? TENTATIVE DE PUTSCH ET D’ASSASSINAT CONTRE LE PRESIDENT SASSOU NGUESSO !ultima modifica: 2018-01-23T13:09:52+01:00da davi-luciano
Reposta per primo quest’articolo

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non verrà pubblicato ma sarà visibile all'autore del blog.
I campi obbligatori sono contrassegnati *