LAVROV : OBAMA DERRIERE LA RUSSOPHOBIE ETLA CONFRONTATION AVECLA RUSSIE !

# EODE/ GEOPOLITIQUE/

Luc MICHEL pour EODE/

GEOPOLITIQUE/ 2016 12 01/

584002aecd7003fc4010dd2a

Le président américain sortant, Barack Obama, a “délibérément détruit” les relations avec la Russie, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, dans une interview jeudi au journal italien Corriere della Sera lors d’une visite officielle à Rome.

Qu’attendre d’autre d’un président dont les conseillers sont Brezinski (le géopoliticien anti-russe du “Grand Echiquier” dont le but est la domination mondiale des USA par le contrôle de l’Eurasie) et le financier Söros (l’un des organisateurs des “révolutions de couleur” anti-russes) ?

LE POUVOIR RUSSE AU PERIL INTERIEUR DE SA « 6e COLONNE » LIBERALE

La Russie, et c’est une des scories des années Eltsine et du flirt suicidaire avec l’Occident, a sa propre “6e colonne” intérieure, les cadres libéraux de son régime issus de ces années. Ce sont eux par exemple qui ont lâché Kadhafi en 2011, perdant irresponsablement (selon les termes mêmes de l’ambassadeur russe à Tripoli de l’époque) leur principal allié en Méditerranée occidentale (1). Opposés aux eurasistes, aux étatistes et autres “siloviki” patriotes, ils gangrennent la politique russe de l’intérieur et poursuivent le rêve fou d’un “partenariat avec l’Occident, les USA et l’OTAN”. Qui eux suivent un projet géopolitique : “un XXIe siècle à nouveau américain” par la destruction de l’Etat russe. Lire les géostratèges de STRAFOR et singulièrement Friedman, son patron, dans son livre « The next hundreds years »  …

LE PROGAMME FONDAMENTALEMENT ANTI-RUSSE DE L’IMPERIALISME AMERICAIN

Ce programme précisément est clair, exposé, affirmé. Il est la projection en terme de géopolitique, de géostratégie et de géo-économie d’une vision messianique, celle de la « Manifest destiny ». Qui donne aux USA la domination du monde et des peuples.

Ce programme impérialisme, duquel Washington n’a jamais dévié depuis deux siècles, s’inscrit à l’époque moderne dans deux livres-programmes. Comme le « MEIN KAMPF » d’Hitler était un livre-programme.

– Le premier publié en 1943 par James Burnham (trotskiste devenu conservateur, le grand ancêtre idéologique des néocons) s’intitule « THE STRUGGLE FOR THE WORLD », traduit de façon encore plus explicite en « Pour la domination mondiale » pour sa version française de 1948.

-Le second c’est le « GRAND ECHIQUIER » de Zbigniew Brezinski, conseiller de Kissinger et aujourd’hui d’Obama.

Tout le reste, coexistence pacifique, G8 et G20, et autre sucreries impérialistes sont là pour endormir l’adversaire. Pour mieux l’étouffer comme l’anaconda étouffe ses proies …

LA NOUVELLE ILLUSION TRUMP

Lavrov poursuit dans les rêves de ce « partenariat » utopique et attend maintenant de Trump une autre politique : « Nous pensons que la nouvelle administration américaine ne répètera pas les erreurs commise par la précédente, qui a délibérément détruit les relations Etats-Unis-Russie. Nous espérons que la nouvelle équipe des Affaires étrangères prendra des mesures en ce sens. De sérieux efforts seront nécessaires des deux côtés pour surmonter les conséquences destructrices de la politique anti-russe de l’administration Obama ».

C’est déjà refuser de voir que le lobby militaro-industriel était présent derrière Trump dès sa campagne électorale. Notamment par un panel de plus de cents généraux et amiraux (tous des faucons) qui le conseillaient. Que son gouvernement annonce le retour des mêmes faucons au Pentagone où à la CIA. Et surtout que son programme prévoit un accroissement sans précédent de l’US Navy, de plus d’un quart de ses vaisseaux actuels (2), dont le but est évidemment le renforcement de la domination mondiale de la thalassocratie américaine !

* Lire sur LLB :

Lavrov: “Obama a délibérément détruit les relations entre la Russie et les Etats-Unis”

http://www.lalibre.be/actu/international/lavrov-obama-a-deliberement-detruit-les-relations-entre-la-russie-et-les-etats-unis-584002b4cd707c9b300e9360

LUC MICHEL / EODE GEOPOLITIQUE

(1) le dossier libyen est l’exemple même des errements des libéraux russes du pouvoir. Où la Russie et la Chine ont été roulée dans la farine par les USA et l’OTAN au Conseil de sécurité. Poutine, alors devenu premier ministre, « a été agacé, et c’est là encore un euphémisme (il emploie personnellement un langage moins châtié) que Dmitri Medvedev, dans un moment d’égarement, ait permis le vote au conseil de sécurité de la résolution autorisant l’intervention française, britannique et américaine en Libye, commentait aussi Le Monde. Il n’aurait jamais baissé sa garde de la sorte. Pas ça, pas lui! Quelle naïveté de croire que ces pays de l’Otan, aidés du seul Qatar, agissaient pour empêcher un massacre à Benghazi… »

La Russie a perdu un grand allié géopolitique en Libye. Il n’y a que l’arrogante absence de culture géopolitique de certains pigistes de RIA pour affirmer le contraire. La politique étrangère de Medvedev dans l’affaire libyenne a été une politique incohérente et qui allait à l’encontre de tous les intérêts nationaux de la Russie. C’était l’avis du dernier ambassadeur de Russie à Tripoli lorsqu’il est rentré en Russie après avoir quitté la Libye à la fin du mois de mars 2011. La Jamahiriya de Kadhafi était le bastion de la Russie en Méditerranée occidentale. Avec la Syrie précisément. Kadhafi était extrêmement favorable aux intérêts russes. A la suite de son voyage en Russie en 2009, c’était encore avec Vladimir Poutine qu’il avait négocié un certain nombre de traités. Les Russes auraient dû disposer d’une base navale à Benghazi. Ajoutons que la Russie était devenue le premier fournisseur d’armes de la Libye et que les Russes étaient privilégiés pour de nombreux contrats pétroliers.

(2) Lire sur EODE/ GEOPOLITICS/

LESS U.S. DOMINATION IN THE WORLD WITH TRUMP? TRUMP IS ALREADY FLIRTING WITH THE US LOBBY OF WEAPONS INDUSTRIES TO REINFORCE US NAVY!

sur http://www.lucmichel.net/2016/11/14/eode-geopolitics-less-us-domination-in-the-world-with-trump-trump-is-already-flirting-with-the-us-lobby-of-weapons-industries-to-reinforce-us-navy/

_______________________

ЕВРАЗИЙСКИЙ СОВЕТ ЗА ДЕМОКРАТИЮ И ВЫБОРЫ (ЕСДВ)/

EURASIAN OBSERVATORY FOR DEMOCRACY & ELECTIONS (EODE)

http://www.eode.org/

https://vimeo.com/eodetv

https://www.facebook.com/EODE.org/

https://www.facebook.com/groups/EODE.Eurasie.Afrique/

https://www.facebook.com/EODE.africa/

https://www.facebook.com/EODE.russia.caucasus/

LAVROV : OBAMA DERRIERE LA RUSSOPHOBIE ETLA CONFRONTATION AVECLA RUSSIE !ultima modifica: 2016-12-02T23:33:32+01:00da davi-luciano
Reposta per primo quest’articolo

3 pensieri su “LAVROV : OBAMA DERRIERE LA RUSSOPHOBIE ETLA CONFRONTATION AVECLA RUSSIE !

  1. It may still be a little while before the therapy reaches the mainstream, although
    wigh a growing recognition off the benefikts of testosterone for women, tyose amounts may improve.

    Here is my site :: testosterone therapy side effects depression (Leif)

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non verrà pubblicato ma sarà visibile all'autore del blog.
I campi obbligatori sono contrassegnati *