L’ARMÉE ISRAÉLIENNE POURRA S’ENTRAINER LIBREMENT EN GRÈCE.

Con questa, e tutto il resto che sta emergendo, ogni credito minimo residuo è marcito.In questo occidente, non se ne esce. Forse, il popolo Geco lo merita, come lo meritiamo noi. Altri Popoli proprio non si meritano tutto quello che stanno pagando a caro prezzo.
Seguendo il percorso statunitense il ministro greco della Difesa ha appena visitato Israele, dove ha firmato un documento SOFA (Status of Forces accordo) con il suo omologo Moshe Yaalon.
In base a questo “trattato”, le forze israeliane si addestreranno in Grecia e viceversa. Accordo eccezionale, in quanto solo gli Stati Uniti hanno firmato un tale scambio con Israele. Yaalon da parte sua, ha accolto con grande favore la cooperazione tra la Grecia e il suo paese: “Apprezziamo molto la cooperazione per la sicurezza con la conseguente formazione dei nostri soldati e ufficiali nel territorio greco. I nostri membri condividono interessi comuni, in quanto devono affrontare le conseguenze dell’accordo siglato la scorsa settimana tra le grandi potenze e l’Iran. “
 
INTERNATIONAL – PAR JACQUES MARIE BOURGET – Publié le 24 Jui, 2015
 
Pendant que son premier ministre, Alexis Tsipras, ferraillait avec Angela Merkel, Panos Kammenos le patron de la Défense, signait un accord de coopérations avec Israël.
 
tipiras
Crédit photo: Tous droits réservés d.r.
 
Alexis Tsipras que l’on présente comme le damné de la terre, en tout cas de celle d’Europe, n’a pas que des ennemis. Pendant que son premier ministre ferraillait  avec Angela Merkel, Panos Kammenos, le patron de la Défense, signait un accord de coopérations avec Israël. Kammenos, ministre des armées, est au sein de gouvernement le représentant de la minorité d’appoint qui a permis à Tsipras de gouverner le pays. Kammenos est le dirigeant  d’ANEL, le petit parti souverainiste  des « Grecs indépendants ».  Le ministre de la Défense grecque vient de se rendre en Israël où il a signé un document SOFA (Status of Forces Agreement) avec son équivalent Moshé Yaalon.
 
Dans le sillage américain
 
Selon ce « traité », les forces israéliennes pourront s’entrainer en Grèce et vice versa. Cet accord a vraiment un caractère exceptionnel puisque seuls les Etats-Unis ont signé un tel échange avec Israël.  Yaalon a salué chaleureusement la collaboration entre la Grèce et son pays « Nous apprécions grandement la coopération sécuritaire qui se traduit par l’entraînement de nos soldats et officiers sur le territoire grec. Nos États partagent des intérêts communs, car ils doivent faire face aux conséquences de l’accord signé la semaine dernière entre les grandes puissances et l’Iran. ».
 
Absolument pas pris de court  Panos Kammenos a répliqué avec le même enthousiasme : « Le peuple grec est très proche du peuple d’Israël. Concernant notre coopération militaire, nos relations sont excellentes, nous continuerons à les entretenir et poursuivrons les entraînements communs. Le terrorisme et le djihad ne frappent pas que le Proche Orient, mais également les Balkans et l’Europe. C’est la guerre. Nous étions également très proches d’Israël pour tout ce qui est relatif au programme de missiles de l’Iran. Nous nous trouvons à la portée de ces missiles. Si un missile iranien se dirige vers la mer Méditerranée, cela peut signifier la fin de tous les pays de la région. »
 
Et, le souffle court, la France attend la réaction de Mélenchon qui s’affirme un ami de la Palestine.
L’ARMÉE ISRAÉLIENNE POURRA S’ENTRAINER LIBREMENT EN GRÈCE.ultima modifica: 2015-07-31T22:05:44+02:00da davi-luciano
Reposta per primo quest’articolo

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non verrà pubblicato ma sarà visibile all'autore del blog.
I campi obbligatori sono contrassegnati *