SOCIALE-DEMOCRATIE BELGE/ ENQUETE: HISTOIRE SECRÈTE DU PS LIÉGEOIS

EODE-BOOKS – lire – s’informer – se former

Un service du Département EDUCATION & RESEARCH

de l’Ong EODE

http://www.eode.org/

http://www.facebook.com/EODE.org

EODE-BOOKS - Histoire du PS liégeois (2015 03 31)

# HISTOIRE SECRÈTE DU PS LIÉGEOIS

Auteur: Cools, Mathot, Onkelinx, Daerden et Les Autres

Editeur: La Boite à Pandore

« Cools m’a appris la cruauté sans laquelle on ne peut pas survivre en politique »

– Maurice Dehousse, ancien ministre-président wallon.

« Dans Histoire secrète du PS liégeois, François Brabant, journaliste au Vif/L’Express, retrace un demi-siècle de règlements de comptes, de trahisons, de tragédies et d’intrigues qui ont déchiré, et déchirent toujours, la plus importante fédération du premier parti francophone du pays (…) happés eux aussi dans cette danse folle, où, souvent, le destin des uns s’écrase sur les stratégies des autres. Un livre brillant, mené comme un thriller et fruit d’une longue et minutieuse enquête »

– Le Soir (Bruxelles).

La Sociale-démocratie belge francophone. Plus de 60 ans au pouvoir au niveau national (devenu fédéral), régional ou municipal (dans des mégas municipalités issues, sur mesure, des « fusions de communes »). Des dynasties bourgeoises enrichies par la politique qui forment une oligarchie aux antipodes des grands ancêtres socialistes du Parti Ouvrier Belge et du Parti Socialiste Républicain du XIXe siècle. Une gestion à courte vue qui a conduit à une Wallonie appauvrie, à l’avenir sombre, où règne un clientélisme socio-politique abrutissant et avilissant, en friches industrielles, avec à Charleroi, la plus grande des villes wallonnes, jadis fleuron industriel, un chômage de près de 50%. Une série sans fin, qui donne le vertige, d’affaires, de scandales, de procès et même du meurtre d’un ministre d’état (Cools). A ce propos, un autre baron de ce PS, le Bruxellois Philippe Moureaux devait déclarer qu’ « une mafia s’était emparée du parti ». Il y est quand même resté et a continué à être ministre !

C’est cette Sociale-démocratie francophone (la Flamande, moins puissante, n’est pas mal non plus) faisandée que nous fait découvrir ce livre intéressant, au travers du prisme de la Fédération liégeoise (la seconde grande ville walonne) du PS. Mais on y apercevra Bruxelles ou le Hainaut et Charleroi (avec les Van Cau, Spitaels ou Di Rupo) …

LM

25 ANS DE « SAGA SOCIALISTE » …

François Brabant nous fait pénétrer, à travers une saga qui s’étale sur vingt-cinq ans, de 1988 à nos jours, au cœur d’un fascinant labyrinthe politique, celui du Parti socialiste, et plus spécifiquement de la tumultueuse fédération de Liège. Un véritable empire, avec ses ministres, ses députés, ses bourgmestres, ses milliers d’affiliés, et des ramifications qui s’étendent à tous les secteurs de l’économie publique.

L’histoire est celle, universelle, de la mécanique du pouvoir. Elle est aussi très singulière, en raison d’un drame unique dans l’Histoire de Belgique : l’assassinat en 1991 d’André Cools, ancien vice-Premier ministre, ex président du PS et principal leader de la fédération de Liège.

Les premiers rôles forment un casting extraordinaire : André Cools, Michel Daerden, Guy Mathot, Laurette Onkelinx (aujourd’hui à Bruxelles), Alain Van der Biest, Jean-Maurice Dehousse, Willy Demeyer, Stéphane Moreau, Jean-Claude Marcourt…

De tous ces « grands fauves » de l’arène politique, l’auteur nous trace un portrait tantôt acide, tantôt humain. Il nous décrit leur soif de puissance, leurs coups fourrés … C’est donc un récit haletant que propose ici François Brabant, tant les « affaires », les trahisons et les coups bas s’enchaînent sans cesse, dans un livre au contenu rigoureux, nourri des confidences d’une centaine d’acteurs politiques francophones et conduit à la façon d’un thriller implacable.

« Liège est la ville la plus folle de Belgique », riait Jacques Brel à la télévision publique, en 1971. C’est ce grain de folie douce que montre aussi, en creux, l’enquête de François Brabant.

Un livre aussi pour comprendre la  chute de la Maison Belgique.

CE QU’ILS EN DISENT/

La critique de RTBF Info :

Extraits : « Plus que des secrets, ce sont surtout des confidences, que propose François Brabant, dans un ouvrage très documenté. Au long des trois cents soixante pages, les détails fourmillent sur le dessous des cartes. Des gens ont parlé… Tel grand cru classé débouché dans telle circonstance, tels convives dans tel restaurant pour telle négociation, tel plat commandé par telle éminence dans telle brasserie. Le livre ne parvient pas toujours à éviter le piège de l’anecdotique, au détriment, parfois, du fil rouge des trente dernières années du socialisme liégeois. Et pourtant, c’est un ouvrage à recommander. Parce qu’il s’y trouve quand même quelques révélations. Par exemple, le passage, document à l’appui, sur le rôle, l’implication, du molenbeekois Philippe Moureaux dans le déclenchement de l’instruction judiciaire sur l’affaire Agusta. Ou encore, ces quelques lignes sur les lourds soupçons de fraudes, de la part du clan daerdennien, lors de l’élection de Willy Demeyer à la présidence de la fédération d’arrondissement du parti (…) Et puis, l’énorme mérite du bouquin, c’est de montrer que les alliances, en politique, ce n’est pas une question de camaraderie ou d’amitié : c’est une affaire de rapport de force. Et lorsque les rapports de force évoluent, pour des raisons économiques, fiscales, démographiques,ou électorales, eh bien, les pactes se dissolvent. “Je pense que la politique a toujours, en tout lieu, en tout temps, quelque chose d’extrêmement dur, a indiqué François Brabant sur le plateau de notre JT de 13h. D’ailleurs, c’est Jean-Maurice Dehousse, ancien ministre-président wallon, qui a dit un jour ‘Cools m’a appris la cruauté sans laquelle on ne peut pas survivre en politique’.” (…) »

« Ce livre va rappeler aux plus anciens, et apprendre aux plus jeunes, tout un passé de vieilles rancœurs, de vieilles haines qui peuvent, parfois, expliquer les rivalités d’aujourd’hui. Parce qu’il ne faut pas s’y tromper : les guerres de clans peuvent resurgir à tout moment (…) Si vous voulez comprendre pourquoi, depuis quelques mois, la justice s’intéresse aux polices d’assurances du bourgmestre d’Ans, ou pourquoi, dans quelques mois, une bataille va s’engager pour la maîtrise de l’aéroport, eh bien, vous trouverez dans cette histoire secrète quelques clefs pour vous aider. »

L’AUTEUR:

François Brabant est journaliste depuis 2004. Il couvre l’actualité politique pour l’hebdomadaire Le Vif/L’Express, principal newsmagazine de Belgique francophone, équivalent belge de L’Express. Son enquête « Di Rupo, histoire d’une marque » a été récompensée en 2012 par le prix Belfius. Il est aussi maître de conférence invité à l’École de journalism de Louvain, où il co-anime le cours de presse écrite.

ISBN  978-2-87557-175-5

EAN   9782875571755

Nombre de pages 372

EODE / 2015 03 31 /

_____________________

EODE-BOOKS

eode.books@yahoo.com

http://www.eode.org/category/eode-books/

* EODE EDUCATION & RESEARCH :

The Department EDUCATION-FORMATION-RESEARCH of the Ngo EODE and of EODE-THINK TANK.

* EODE / Eurasian Observatory for Democracy & Election (Brussels-Paris-Moscow-Kichinev- Yaounde)

http://www.eode.org/

http://www.facebook.com/EODE.org

SOCIALE-DEMOCRATIE BELGE/ ENQUETE: HISTOIRE SECRÈTE DU PS LIÉGEOISultima modifica: 2015-04-02T20:54:53+02:00da davi-luciano
Reposta per primo quest’articolo

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non verrà pubblicato ma sarà visibile all'autore del blog.
I campi obbligatori sono contrassegnati *