ATTENTAT DES CHAMPS ELYSEES : LE DJIHADISTE BELGE ABU YOUSSEF AL BELGIKI FRAPPE AU NOM DE DAECH !

LUCMICHEL. NET/ 

 holland400

“L’auteur de l’attaque des Champs-Elysées dans le centre de Paris est Abu Youssef al belgiki (le Belge), et c’est un des combattants de l’Etat islamique”, voici la revendication envoyée par l’Etat Islamique …

L’Etat Islamique aurait revendiqué l’attaque via son canal de propagande habituel, l’agence Amaq !

(Twitter AFP (2017 04 20).

 684x384_310423 (1)

Tout cela aurait pu être évité mais les politiciens de l’OTAN ont préféré jouer le « scénario du diable » avec les djihadistes …

RECU AU PARLEMENT SYRIEN AVEC UNE MISSION PARLEMENTAIRE BELGE LE 12 JUIN 2013, LUC MICHEL AVERTIT DU DANGER DU RETOUR DES DJHIHADISTES BELGES ET DE L’UE EN EUROPE …

* Voir sur # PCN-TV :

A DAMAS LUC MICHEL DES JUIN 2013

AVERTIT DU DANGER DJIHADISTE EN EUROPE

sur https://vimeo.com/118043306

Il parlait évidemment il y a déjà 4 ans du dossier des djihadistes venus de Belgique et de l’UE, ainsi que des filières djihadistes de Belgique et de France au Nord de la Syrie, via la Turquie, couverte par les services secrets turcs, la Turquie étant le plus important membre de l’OTAN dans la région. Aujourd’hui nous y sommes encore et toujours et la politique irresponsable de Bruxelles et de Paris (qui ne voyait aucun inconvénient à l’envoi des djihadistes contre Damas en 2011-2013) fait de la France et de la Belgique (comme de toute l’UE) une cible permanente …

__________________

Luc MICHEL / Люк МИШЕЛЬ /

https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel/

http://www.lucmichel.net/

@ LucMichelPCN

https://twitter.com/LucMichelPCN

ATTENTAT AUX CHAMPS ELYSEES DEJA REVENDIQUE PAR DAECH : ‘TERRORISME’ DIT HOLLANDE !

# LUCMICHEL. NET/ 
LM/ En Bref/ 2017 04 20 (23h30)/
ch el1
«Terrorisme: Un policier tué par un homme armé sur les Champs-Elysées, l’assaillant abattu, un complice venu de Belgique recherché, l’EI revendique l’attaque »
– AFP (20 avril, 23H).
Hollande: «Les pistes sont d’ordre terroriste» !
Le président Hollande s’est exprimé sur le perron de l’Elysée. Les principaux extraits de son intervention. «Une attaque est intervenue visant des policiers et le car qui les abritait. Un policier a été tué, deux autres blessés. Une passante a été touchée. Tout le quartier a été bouclé. Nous sommes convaincus que les pistes sont d’ordre terroriste (…) Nos concitoyens doivent être protégés, ils le sont et ils le seront. »
QUE S’EST-IL VRAIMENT PASSE ?
Dans le ciel, la torche d’un hélicoptère de la police balaie les rues. Des policiers lourdement armés hurlent aux passants qui s’approchent de s’en aller. Questionné, un agent refuse de parler d’un attentat pour le moment : «On n’en sait rien !» Au même moment des berlines foncent sur les pavés de l’avenue des Champs-Élysées, totalement évacuée. «Eh Steph’, vla les huiles», lâche un policier, casque sur la tête, gilet par balle et arme à la main. 
Selon le ministère de l’Intérieur, l’agresseur est arrivé en voiture. Il a ouvert le feu à l’arme automatique sur un car de police en sortant de son véhicule. «Il a tué un policier avant de s’en prendre aux autres en courant», précise-t-on de même source. L’assaillant a été abattu mais deux autres policiers ont été blessés.
Selon le préfet de police, les policiers ont été «délibérément» pris pour cibles. Un syndicaliste policier, interrogé par France Info, indique qu’il est pour l’instant impossible de savoir si les faits relèvent du terrorisme ou s’il s’agit d’un braquage ayant mal tourné.
A MOINS DE TROIS JOURS DE A PRESIDENTIELLE CECI AURA EVIDEMMENT UN IMPACT SUR LE VOTE …
On notera que ce sont les deux candidats jouant sur les peurs xénophobes et le « choc des civilisations » qui se sont emparés les premiers du sujet, dans un effet de dramatisation de l’attentat et comme s’ils étaient visés ! Marine Le Pen et François Fillon ont annulé jeudi soir des déplacements de campagne prévus vendredi, après l’annonce de l’attaque ayant tué un policier sur les Champs-Elysées. Et l’ont largement médiatisé …
LM
#LucMichelPCN #EODE #Russosphere
__________________ 
Luc MICHEL / Люк МИШЕЛЬ /
@ LucMichelPCN

MALI : ATTAQUE MEURTRIÈRE DANS LE CAMP MILITAIRE DE GOURMA RHAROUS. BARKHANE VISEE …

PANAFRICOM/ 2017 04 20/
garmous mali
Une attaque meurtrière a ciblé mardi 18 avril, un camp militaire dans la région de Tombouctou. Le bilan fait état de cinq tués et dix blessés parmi les soldats maliens. La force française Barkhane a mené une opération antiterroriste dans la foulée et tué plusieurs personnes. Le camp militaire de Gourma Rharous est situé à 120 km de Tombouctou, au nord du Mali. Les assaillants ont emporté tout ce qu’ils pouvaient avant de mettre le feu au reste après d’intenses combats. Aucun groupe n’a revendiqué l’attaque pour l’heure. Selon Reuters, les terroristes ont été rapidement rattrapés par les soldats de Barkhane qui ont mobilisé leurs hélicoptères. Ils ont annoncé avoir tué une dizaine de terroristes à bord de deux pick-up lourdement armés.
Par ailleurs, l’explosion d’une voiture piégée dans un autre camp militaire de la ville de Gao plus au nord a fait au moins 33 morts et plusieurs blessés. Le coup d’État de 2012 a rendu la situation du pays instable et favorisé la montée en force des groupes terroristes. Le gouvernement malien et les groupes armés ont signé un traité de paix en 2015. Pourtant, les conflits sont toujours d’actualité. Les forces onusiennes et la force française Barkhane sont installées au Mali depuis 2013. Leur mission n’a vraisemblablement pas abouti à une paix durable.
LM / PANAFRICOM
___________________ 
# PANAFRICOM/
PANAFRIcan action and support COMmittees :
Le Parti d’action du Néopanafricanisme !
 
* Suivre Panafricom-Tv/
* Découvrir notre WebTv/ 
* Voir notre Page Officielle Panafricom/ 
* Aborder notre Idéologie panafricaniste/ 
Panafricom II – Néopanafricanisme
* Panafricom sur Twitter/

ALERTE INFO CAMEROUN : ATTENTAT SANGLANT A KOLOFATA

PANAFRICOM/ 2017 04 19/
kolofata
Cameroun : 4 morts dans un attentat à Kolofata !
Quatre personnes dont un officier de la gendarmerie ont été tuées et plusieurs autres blessés dans un attentat mercredi 19 avril, à Kolofata dans l’extrême-nord du Cameroun, a appris l’AFP de sources concordantes. « Avant 10H00 (09H00 GMT), un kamikaze venu du Nigeria est entré à Kolofata et s’est fait exploser », a déclaré à l’AFP un responsable du comité de vigilance de la ville.
La ville de Kolofata dans l’extrême-nord du Cameroun a souvent été prise pour cible par des attaques attribuées au groupe terroriste nigérian de Boko Haram. Auparavant, l’attentat perpétré par deux femmes dans la ville de Mayo-Sava, au nord du pays, avait fait quatre blessés. L’une des auteures de l’attentat a été tuée lors de l’explosion de sa ceinture. L’autre a été abattu avant même d’avoir actionné la sienne. Les victimes de Boko Haram se chiffrent à des milliers de personnes au nord-est du Nigeria. Le groupe terroriste mène également des attaques au Tchad, Niger et Cameroun et la majorité de leurs kamikazes sont des femmes ou des enfants. Ce genre d’attaque survient presque quotidiennement au Cameroun …
LM / PANAFRICOM
__________________ 
# PANAFRICOM/
PANAFRIcan action and support COMmittees :
Le Parti d’action du Néopanafricanisme !
 
* Suivre Panafricom-Tv/
* Découvrir notre WebTv/ 
* Voir notre Page Officielle Panafricom/ 
* Aborder notre Idéologie panafricaniste/ 
Panafricom II – Néopanafricanisme
* Panafricom sur Twitter/

NOTRE POSITION POUR LA PRESIDENTIELLE FRANCAISE DE 2017 : ABSTENTION REVOLUTIONNAIRE ! PAS UNE VOIX POUR LES PARTIS DU SYSTEME DE L’EXTREME-DROITE A L’EXTREME-GAUCHE !!!

PCN & PANAFRICOM/ 2017 04 20/
LOGO PCN PANAF
* Eurasie :
Parti Communautaire Néoeurasien, PCN
Neoeurasian Communitarian Party, PCN-NCP
Неоевразийская Общественная Партия, PCN- НОП
Neo Avrasyali Komunotarist Partisi, PCN-NAKP
Partidul Comunitar Neoeurasian, PCN
* Panafrique :
PANAFRIcan action and support COMmittees, PANAFRICOM
Une précision de départ :
Ni le PCN ou PANAFRICOM, n’avons de sympathie quelconque pour un des candidats à la présidentielle (ou leurs formations politiques).
Tous sont des candidats du Système, les pires sont ceux qui prétendent le contester (Macron, Le Pen, Mélenchon), des escroqueries politiques de masse (et dans le cas du FN, une escroquerie tout court) !
Nous ne choisissons aucun de ces partis qui jouent la grande tragicomédie du parlementarisme petit-bourgeois.
I – LE PARLEMENTARISME PETIT-BOURGEOIS EST UN ECHEC DOUBLE D’UNE ESCROQUERIE
Ce système a échoué, c’est une démocratie confisquée par l’oligarchie (à part la Iere République de 1792, celle de Robespierre, et la Seconde Commune de Paris de 1871, avec leur part de Démocratie directe).
La Justice sociale, la société sans classes, la circulation des élites sont la base d’un Etat sain et populaire. Elles impliquent la fermeture des parlements bourgeois aux mains de l’oligarchie politico-médiatico-financière, la classe prédatrice de l’exploitation, qui est aussi la bourgeoisie compradore au service de l’impérialisme américain.
L’alternative existe, c’est précisément la Démocratie directe !
PREPARER LA REVOLUTION DE DEMAIN …
Pour renverser ce Système exploiteur, il faudra une révolution.
Mais les conditions historiques et politiques n’existent pas aujourd’hui et les conditions sociales sont encore insuffisantes (« 1789 » ne pouvait pas arriver un an plus tôt …).
Il manque partout un grand Parti révolutionnaire transnational. L’espace politique du mécontentement, de la contestation du Système, est précisément occupé par les escroqueries politiques mise en avant par le Système pour endiguer ce mécontentement. Le clan des millionnaires châtelains de Montretout, ces Le Pen enrichis par la politique, et la figure du hiérarque social-démocrate Mélenchon (une carrière de privilégié du parlementarisme) symbolisent cette escroquerie politique. Avec ces gens, le but du Système est aussi d’empêcher la jonction de ses adversaires, aux périphéries de droite et de gauche, celle des « ennemis du Système » (cfr. Le livre de Christophe Bourseiller, publié dans les Années ’80 et plus que jamais actuel) (c’est la dynamique dite « nationale-bolchévique » ou « nationale-communiste », la grande peur de l’oligarchie).
Aujourd’hui les rares organisations vraiment révolutionnaires, comme le PCN ou PANAFRICOM, mènent un combat d’idées et une action souterraine (notamment par la « diplomatie parallèle »), elles préparent le terrain pour l’avenir et soutiennent les états de la ligne de front qui résistent au Système impérialiste mondial. Notre espace politique est celui qui était ceux des internationales de Marx et Mazzini avant 1850. La révolution est affaire de cycles très longs, jusqu’à ce que les conditions historiques, politiques et sociales la permettent (Entre la Iere République de 1792, portée par la Première Commune de Paris, et la Seconde Commune de Paris de 1871 il y a 80 ans. Et entre celle-ci et la Révolution d’Octobre encore 46 ans et la première Guerre mondiale).
LA STRATEGIE DE L’ABSTENTION REVOLUTIONNAIRE
En attendant, il faut mener une politique réaliste : la seule dans le cas de la Présidentielle française de 2017, c’est l’abstention révolutionnaire. Pas une voix pour les partis escrocs du Système, de l’extrême-gauche à l’extrême-droite, et surtout pas pour les fausses « alternatives » !
Mais il ne s’agit pas de la politique de la chaise vide, du retrait par dégoût. Bien au contraire, il s’agit de saper la base politique du Système et de détruire sa pseudo légitimité. Déjà, un français sur deux ne va plus voter et refuse ce Système et ses faux « choix ». Lorsqu’une majorité de citoyens suivra ce refus (qui va déjà dans certains pays de l’UE à certaines élections jusqu’à 70% d’abstention), ne restera aux partis de l’oligarchie que la légalité et plus aucune légitimité …
A NOTER LA FAILLITE POLITIQUE GENERALISEE DU PARLEMENTARISME PETIT-BOURGEOIS OCCIDENTAL
Ce que nous écrivons ici pour la France vaut pour tout l’espace politique occidental. La stratégie de l’abstention est valable partout. 
… Sauf exception, dans des pays où la situation politique permet d’espérer la destruction du système politique, sans révolution, mais ceci faisant avancer la déstabilisation du Bloc occidental (par exemple en Belgique, où le vote républicain flamand radical ou rattachiste francophone – le « retour à la France » – accélère l’agonie du non-état belgicain, où sont les sièges de l’OTAN  et de l’UE) (ou encore en Espagne et Grande-Bretagne, avec leurs mouvements indépendantistes).
II – ET L’AFRIQUE ET LES AFRICAINS ?
En Afrique la situation est toute autre et nous avons déjà décrit la stratégie du « Parti d’action panafricain » (conjuguant militantisme panafricain, diplomatie parallèle et soutien aux chefs d’état gagnés au Panafricanisme) de PANAFRICOM dans notre « ABC DU PANAFRICANISME ». 
Mais l’Afrique c’est aussi les diasporas et ici la diaspora africaine en France.
PANAFRICOM soutenant en France la consigne d’abstention révolutionnaire et jugeant inopérante la tactique de choisir parmi les candidats celui des africains qui votent en France (comme le choix irréfléchi de Hollande lors de la précédente présidentielle).
LUC MICHEL / PCN / PANAFRICOM

LE NOUVEAU PCN : ENCORE PLUS TRANSNATIONAL, ENCORE PLUS REVOLUTIONNAIRE !

PCN – NCP – НОП – NAKP
Communiqué du Bureau politique transnational du PCN/
La Maison Verte/ 2017 04 18/
Logo PCN 2017
Le PCN devient le … PCN !
Après sa Conférence extraordinaire de février 2017, l’accord de nos cadres étant aujourd’hui confirmé et avalisé, notre Parti, le PCN, fondé en juin 1984,
 
* garde son sigle (et le capital médiatique et politique accumulé au cours de 33 ans de combat),
* conserve son idéologie révolutionnaire, notre « Communautarisme » transnational, socialisme post-marxiste esquissé dès 1964 (Rien à voir avec le « commautarisme » libertarien apparu aux USA après 1993 ou encore le « communautarisme à la française », repli ethno-religieux) 
* mais modifie son nom :
 
en langue française « Parti Communautaire Néoeurasien », « PCN » en abrégé,
en langue anglaise « Neoeurasian Communitarian Party », « PCN-NCP » en abrégé,
en langue russe « Неоевразийская Общественная Партия », « PCN- НОП » en abrégé.
en langue turque « Neo Avrasyali Komunotarist Partisi », « PCN-NAKP » en abrégé,
en langue roumaine « Partidul Comunitar Neoeurasian »,  « PCN » en abrégé …
 
La direction transnationale est désormais :
Luc MICHEL (Belgique), président (fondateur en 1894)
Fabrice BEAUR (France & Russie), secrétaire-général (militant depuis 1988)
Inanç KUTLU (Turquie), secrétaire-général adjoint (militant depuis 2004)
 
POURQUOI CE CHANGEMENT DE NOM ?
 
Pour des raisons de cohérence idéologique !
Nous sommes maintenant dans la pratique depuis 2015 le réseau Eurasie d’une Organisation internationale, également présente en Afrique, l’ Organisation panafricaine PANAFRICOM (1) (2), (également sous la présidence de Luc MICHEL, dont l’Afrique et avant la Jamahiriyah libyenne sont depuis 1985 le second combat). Cette Internationale nouvelle est réunie autour d’une idée géopolitique centrale : « l’Axe Eurasie-Afrique »,  théorisée par le géopoliticien Luc MICHEL. Et donc le PCN se devait de se réorganiser suivant cet axe de marche et de combat.
 
Pour des raisons de cohérence politique et géopolitique !
Nous avons été fondé il y a plus de 50 ans, en 1995 autour d’une idée-force, la Grande-Europe de Vladivostok à Reykjavik. Dans les Années 1960-70, nous voyons dans l’Europe de Bruxelles une étape vers cet Etat européen contnental. Puis le doute est venu dans les Années 80 et nous avons alors fondé l’ »Ecole géopolitique euro-soviétique », prônant une unification continentale d’Est en Ouest et une fusion URSS-CEE. Aujourd’hui, la petite-Europe croupion de Bruxelles, de lâchetés en Abandons, s’est totalement vassalisée  aux USA via l’OTAN et un projet-politique mort-né. A l’Est, autour de Moscou et cette idée géopolitique « eurasiste » (que nous avions sortie des limbes idéologiques en 1984), se développe une « autre Europe », une « Seconde Europe » plus cohérente et seule indépendante (3), celle que nous défendons et qui répond à notre vision idéologique de l’unification continentale.
 
Parce nous revendiquons ce qui est nôtre !
Qui parlait de l’Eurasisme en 1984 ? Précisément le PCN. L’idée eurasiste, apparue dans les Années 1920-30 et qui flirtait avec les idées proches de « la troisième Rome nationale-Bolchévique » de Staline, était disparue depuis longtemps. En 1984, nous sortions dans notre Revue doctrinale CONSCIENCE EUROPEENNE, dirigée par Luc MICHEL, des limbes de l’histoire idéologique cette idée « eurasiste » (et nous parlions aussi de ses idées-sœurs : géopolitique des Grands espaces, National-bolchévisme russe, etc) (4) (5). A l’époque le leader de l’Eurasisme de gauche était encore un petit professeur de Philosophie marxiste et celui de l’Eurasisme de droite un activiste petit-nationaliste russe. L’Eurasisme en Russie, dans toutes ses variantes, est entièrement sortie de la Géopolitique continentale de notre Ecole euro-soviétique. Nous reprenons aujourd’hui ce qui est nôtre et a tant été affadi, dévié ou galvaudé.
 
LA LONGUE MARCHE DU PCN CONTINUE !
 
Pour le PCN, la forme organisationnelle prise en 1984 par notre Organisation communautariste transnationale fondée en 1965 sous le nom de PCE (Parti Communautaire Européen, 1965-1971), la « longue marche » (le terme est celui d’un journaliste belge d’origine trotskiste en 1993) continue !
 
Illustration : le nouveau Logo du PCN.
 
PCN – NCP – НОП – NAKP
(1) Voir sur PANAFRICOM :
* Découvrir la WebTv/  http://www.panafricom-tv.com/
* Voir la Page Officielle Panafricom/ https://www.facebook.com/panafricom/
(2) Sur le NEOPANAFRICANISME :
Aborder la nouvelle idéologie panafricaniste,
Voir la Page Panafricom II – Néopanafricanisme
(3) Cfr. Luc MICHEL, GEOPOLITIQUE / THESES SUR LA « SECONDE EUROPE » UNIFIEE PAR MOSCOU
(4) Cfr. L’EURASIE EST UNE IDEE EN MARCHE. MAIS QUI PARLAIT DE L’EURASIE ET DE L’EURASISME IL Y A 30 ANS ?
(5) Cfr. PCN-TIMELINE / IDEOLOGIE / 1984 : LE PCN REINVENTE L’‘EURASISME’ MODERNE

LUC MICHEL ANALYSE LE CONTENTIEUX ENTRE LA RD CONGO ET LE NEOCOLON BELGE (SUR ‘LIGNE ROUGE’)

# AFRIQUE MEDIA & EODE-TV/ 

Ce jeudi matin 20 avril 2017

Dans LIGNE ROUGE

la grande émission matinale de AFRIQUE MEDIA !

Présentée par Manuela Sike

2017-04-20_051701

Premier Thème de l’émission de ce jour :

« RDC. Kabila rompt toute coopération militaire avec la Belgique ».

En direct de Bruxelles, le géopoliticien Luc MICHEL (et patron de EODE Think Tank), analyse le lourd contentieux entre Bruxelles, l’ex colon, et Kinshasa …

QUEL EST LE CONTENTIEUX ENTRE LA RD CONGO ET LA BELGIQUE ?

COMMENT ET AVEC QUEL RESEAUX BRUXELLES CONTINUE A PESER SUR LE CONGO ET LA REGION DES GRANDS-LACS 57 ANS APRES LA DECOLONISATION ?

QUEL EST LE BILAN DU COLONIALISME BELGE AU CONGO BIEN LOIN DU PATERNALISME DE « TINTIN AU CONGO » ?

Le géopoliticien, qui est aussi un militant panafricaniste et dirige l’organisation transnationale PANAFRICOM (1), « néopanafricaniste » (2), répondra aux questions :

* Nous retournons en RDC, où Kinshasa vient de suspendre les accords de coopération avec la Belgique. Qu’est ce qui motive ce geste fort contre l’ancienne métropole coloniale ?

* Derrière cette affaire, il y a un lourd contentieux entre les gouvernements belge et congolais. Visiblement Bruxelles se pose en adversaire du Président Kabila et de ses partisans ?

* Vous parlez « d’une influence maléfique des belges au Congo » ? Comment s’exerce-t-elle?

* A propos du colonialisme belge on évoque le plus souvent « Tintin au Congo » et son paternalisme sur fond de racisme « light » et d’image d’Epinal. Mais cela occulte les crimes de ce colonialisme et en particulier ceux du Roi Léopold II. Quel est le bilan réel de ce colonialisme belge ?

(1) Sur PANAFRICOM :

* Découvrir la WebTv/

http://www.panafricom-tv.com/

* Voir la Page Officielle Panafricom/

@panafricom https://www.facebook.com/panafricom/

(2) Sur le NEOPANAFRICANISME :

* Aborder l’Idéologie panafricaniste/

Voir la Page Panafricom II – Néopanafricanisme

@Panafricom2 https://www.facebook.com/Panafricom2/

___________________

SUR AFRIQUE MEDIA/

LUC MICHEL DANS ‘LIGNE ROUGE’

LA GRANDE EMISSION DU MATIN

Ce jeudi matin 20 avril 2017

de 05h30 GMT à 08h GMT

(Malabo-Ndjaména-Douala de 6h30 à 9h

et Bruxelles-Paris-Berlin de 7h30 à 10h)

___________________________

AFRIQUE MEDIA

* en STREAMING sur http://lb.streamakaci.com/afm

* sur SATELLITE sur http://www.lyngsat.com/Eutelsat-9B.html

* WebTV sur http://www.afriquemedia-webtv.org

LUC MICHEL EXPLIQUE QUI MENACE VRAIMENT LA PAIX MONDIALE ET QUI CREE LES TENSIONS EN SYRIE ET EN COREE (SUR ‘LIGNE ROUGE’)

# AFRIQUE MEDIA & EODE-TV/ 

Ce jeudi matin 20 avril 2017

Dans LIGNE ROUGE

la grande émission matinale de AFRIQUE MEDIA !

Présentée par Manuela Sike

2017-04-20_054910

Second Thème de l’émission de ce jour :

«Les États-Unis sont-ils responsables de la paix mondiale ? Voir les dossiers de la Corée ou de la Syrie … ».

En direct de Bruxelles, le géopoliticien Luc MICHEL (et patron de EODE Think Tank), répond que les USA sont LA menace contre la paix mondiale et explique comment Washington aporte déstabilisations et guerres partout dans le monde …

QUI MENACE LA PAIX MONDIALE ?

WASHINTON REPOND LE GEOPOLITICIEN LUC MICHEL !!!

Le géopoliticien répondra aux questions :

* Nous allons parler des menaces de guerre, crise en Corée ou en Syrie. Ma question sera directe : Qui menace vraiment la paix mondiale ?

* Vous dénoncez la machine de guerre américaine qui frappe un peu partout dans le monde. Mais il y a aussi, en-deçà de la guerre, ou avant la guerre, les fameux « changements de régimes » et les « révolutions de couleur ». Quel bilan en faire ?

* Pour conclure parlons de Trump ! On nous annonçait pourtant un « candidat anti-système » ou un « isoltiononniste ». Pourtant depuis novembre 2016, vous affirmez, voix solitaire parmi tous les analystes, que « Trump c’est le militarisme et la guerre » ! Expliquez-nous qui est ce nouveau président, entourés de généraux, d’amiraux et de barbouzes, qui semble aimer la guerre ?

EODE-TV / EODE PRESS OFFICE

___________________

SUR AFRIQUE MEDIA/

LUC MICHEL DANS ‘LIGNE ROUGE’

LA GRANDE EMISSION DU MATIN

Ce jeudi matin 20 avril 2017

de 05h30 GMT à 08h GMT

(Malabo-Ndjaména-Douala de 6h30 à 9h 

et Bruxelles-Paris-Berlin de 7h30 à 10h)

___________________________

AFRIQUE MEDIA

* en STREAMING sur http://lb.streamakaci.com/afm

* sur SATELLITE sur http://www.lyngsat.com/Eutelsat-9B.html

* WebTV sur http://www.afriquemedia-webtv.org

Chiomonte, bufera sul ruolo di Imprendoc e le compensazioni TAV

Valsusaoggi

11 aprile 17

di seguito un testo dei consiglieri di minoranza di Chiomonte (disponibile anche su Valsusa oggi) che illustrano l’andamento dell’ultimo consiglio comunale svoltosi la scorsa settimana.

di GIORGIO GUGLIELMO, GIUSEPPE JOANNAS e REMO SIBILLE (Consiglieri comunali di opposizione)

CHIOMONTE – Giù la maschera! Infine il sindaco Ollivier e la sua maggioranza (seppure in numero ridotto, per la defezione di un assessore e di un consigliere), hanno gettato la maschera, dichiarando implicitamente il proprio favorevole assenso all’ormai certo ampliamento del cantiere della Maddalena.
L’occasione è stata rappresentata dal Consiglio comunale, convocato su specifica istanza del nostro gruppo consiliare e tenutosi martedì 11 aprile. Al I° punto all’ordine del giorno era prevista la discussione di una proposta di delibera di CONFERMA della NETTA CONTRARIETÀ, del Consiglio Comunale di Chiomonte, alla ipotesi di ampliamento del cantiere della Maddalena.

Perché conferma?

Perché in data 27 febbraio 2015 il Consiglio Comunale si era già pronunciato in senso negativo, rispetto alle voci sempre più ricorrenti di un probabile ampliamento del cantiere (ipotesi a quel tempo aleatoria, in quanto non suffragata da documenti).
In realtà il voto di contrarietà all’ampliamento era stato espresso unicamente dal nostro gruppo consiliare, ma la Mozione oggetto della delibera, aveva acquisito piena efficacia grazie al voto di astensione dei consiglieri di maggioranza, compatti.

Per quale motivo i consiglieri di maggioranza si erano astenuti?

Per la mancanza di atti che suffragassero l’ipotesi dell’ampliamento; così dissero nel dibattito.
Ora è pur vero che a tutt’oggi non è pervenuto al Comune alcun documento, da cui sia possibile rilevare la concreta ipotesi dell’allargamento del cantiere, ma di riscontro la questione è ormai maturata ed è di dominio pubblico, tanto che persino il quotidiano IL SOLE 24, in un articolo datato 23 febbraio, ha dato per certo l’ampliamento definendo “….Chiomonte il più grande cantiere della Torino/Lione……dopo l’indicazione del C.I.P.E. di spostare da Susa alla Maddalena l’area di scavo del Tunnel di Base, con la variante del progetto, attesa per la primavera del corrente anno 2017…”.
Per questo motivo, come gruppo, abbiamo ritenuto improcrastinabile discutere nuovamente sull’argomento in Consiglio Comunale e riproporre una DICHIARAZIONE di NETTA CONTRARIETÀ all’eventuale uso del cantiere della Maddalena in sostituzione del cantiere di Susa che, da sempre, era indicato come la sede naturale del cantiere principale dei lavori.

Speravamo che i consiglieri di maggioranza non ripetessero l’errore che portò, anni fa (grazie soprattutto alla disponibilità della amministrazione comunale allora in carica), alla apertura del cantiere del Tunnel Geognostico della Maddalena, motivo per cui chiedemmo loro un voto di contrarietà, quale gesto di coraggio e di onestà, nei confronti della popolazione.

Non è andata come speravamo.

Sei consiglieri di maggioranza (di cui cinque, per inciso, con residenza altrove ovvero a Torino, in Bassa Valle, a Susa, a Gravere ed uno a Chiomonte, ma solo sulla carta) hanno respinto la Delibera che esprimeva contrarietà all’ampliamento.
Siccome come dicevano i Latini due negazioni affermano, il voto contrario del gruppo consiliare di maggioranza è equivalso tout-court alla approvazione dell’ampliamento del cantiere, tanto che il Sindaco al termine della votazione ha sollecitato il Segretario all’invio della documentazione all’Osservatorio, a Telt, alla Regione ecc.

Tralascio le motivazioni che il capogruppo ha con fatica tentato di sostenere in una contro-mozione (che, correttezza e regolamento comunale, volevano fosse depositata agli atti nei termini regolamentari, cosa che non è avvenuta) per giustificare il voto del suo gruppo.
Tralasciamo altresì di commentare la richiesta, sostenuta dal Sindaco, in sede di dibattito (fra parentesi dibattito molto sintetico su di un argomento così importante e delicato, che potrebbe portare a nefaste conseguenze sul futuro di Chiomonte), di una illustrazione in Consiglio Comunale del Progetto, da parte di rappresentanti di Telt, della Regione e del Governo, minacciando, nel caso non avesse luogo tale incontro, non si è capito quale decisione.

Il discorso di fondo non è tanto quello di sentire una edulcorata illustrazione, da parte di Telt, dell’ormai deciso allargamento del cantiere. Respingiamo a priori la decisione di allocare a Chiomonte l’ampliamento del cantiere. Chiomonte ha già dato a sufficienza alla causa del Tav!

Un minimo senso, in base al principio della partecipazione, avrebbe potuto avere un confronto preventivo sulla decisione di allocare il cantiere a Chiomonte, non una illustrazione a posteriori a progetto confezionato.
In conclusione ci rivolgiamo ora direttamente ai Chiomontini:
– se nei prossimi 10 anni (sicuri), 15 anni (prevedibili), vorranno andare a visitare i propri terreni, nelle aree del cantiere (presumibilmente allargato), dalla centrale Iren in avanti, controllino prima i propri documenti di identificazione;
– se le vigne, rigenerate in gran parte dal progetto della allora Comunità Montana Alta Valle di Susa, saranno ricettacolo di polveri sottili;
– se le notti saranno allietate dal rumore di fondo del cantiere;
– se circoleranno h 24 automezzi per il trasporto del materiale di scavo (…ma come…ci ricordiamo della affermazione di un Responsabile di LTF che tuonava: “Mai trasporto del materiale di scavo con i camion!”);
– se non si vedrà più un turista circolare per Chiomonte……
i Chiomontini ed i loro eredi si ricordino che il sindaco Silvano Ollivier, il vicesindaco Alessandro Baretta, i consiglieri Alessandro Battagliotti, Giuseppe Garbati, Daniela Mesiti, Roberto Perol, hanno fattivamente contribuito a tale situazione.

Cordialmente

I consiglieri del gruppo “Insieme Chiomonte”, Giorgio GUGLIELMO, Giuseppe JOANNAS, remo SIBILLE.

LUC MICHEL ANALYSE LE CHOC ETATS-LIBERALISME-GLOBALISATION EN AFRIQUE ET DANS LE MONDE (SUR ‘LIGNE ROUGE’)

# AFRIQUE MEDIA & EODE-TV/ GEOECONOMIE : 
Ce mercredi matin 19 avril 2017
Dans LIGNE ROUGE
la grande émission matinale de AFRIQUE MEDIA !
Présentée par Falone Tchounya
2017-04-19_025109
Thème de l’émission de ce jour :
«COMMENT EVITER LE CONTROLE DE NOS SOCIETES SOUVERAINES TELLES QUE LES SOCIETES DE TELECOMMUNICATIONS PAR LES OCCIDENTAUX ? ».
En direct de Bruxelles, le géopoliticien Luc MICHEL (et patron de EODE Think Tank), analyse la montée de la Globalisation et les barrières qu’elle dresse contre l’émergence du Continent africain…
DERRIERE LE CHOC GLOBALISATION-ETATS-LIBERALISME,
UN NOUVEAU CLIVAGE MONDIAL FONDAMENTAL :
ETATISME VS ULTRA-LIBERALISME
Le géopoliticien, qui est aussi un militant panafricaniste et dirige l’organisation transnationale PANAFRICOM (1), « néopanafricaniste » (2), répondra aux questions :
* Nous allons parler Géoéconomie avec vous. On sait votre « Néopanafricanisme » partisan d’un Etatisme panafricain fort face à l’ultra-libéralisme prôné par la Globalisation. Mais cette Globalisation c’est quoi exactement ?
* Vous insistez sur le fait que la Globalisation est un processus long. Quelle en ont été les étapes dans le monde et en Afrique ?
* Comment s’installe définitivement la Globalisation ? 
* Vous dites souvent qu’elle « empêche toute émergence et toute unification économique du Continent africain » et va contre toutes les théories économiques sur les états en voie de developpement et d’unification » ? Expliquez-nous pourquoi ?
* Venons-en directement au thème de notre émission sur le « contrôle de nos sociétés souveraines telles que les sociétés de télécommunications par les occidentaux ». Vous dites souvent que l’Afrique si elle veut se donner un avenir doit se détourner de la voie occidentale, y compris en économie. Ce problème des sociétés nationales avalées par les multinationales est mondial. Quelles réponses y ont été données ?
* Votre thèse centrale c’est que le véritable clivage aujourd’hui – politique, économique, idéologique – ne sont plus les notions dépassées du XIXe et du XXe siècle, droite-gauche, socialisme-capitalisme, mais un nouveau clivage apparu dès les Années 1980 en Yougoslavie : Etatisme versus ultra-Libéralisme ? Celui-ci concerne-t-il aussi l’Afrique ?
* Une dernière question : on parle beaucoup en Afrique des « processus de transition », transitions politiques mais aussi transitions économiques. Des processus que vous dites étroitement liés à la mise en place de la Globalisation. De quoi s’agit-il exactement ? Et que visent-ils ?
(1) Sur PANAFRICOM :
* Découvrir la WebTv/ 
* Voir la Page Officielle Panafricom/ 
(2) Sur le NEOPANAFRICANISME :
* Aborder l’Idéologie panafricaniste/ 
Voir la Page Panafricom II – Néopanafricanisme
# ALLER PLUS LOIN :
* SUR LE PROCESSUS DE TRANSITION, 
AU BELARUS, EN YOUGOSLAVIE ET EN LIBYE NOTAMMENT :
International conference “The prospects of the Eastern partnership” – Minsk 5.05.2011 :
Conférence de Luc MICHEL (PART.1 – 2 – 3) reprise sur PCN-NCP-TV,
sur “Le Modèle du Belarus comme alternative à la Globalisation”
* Lire sur ELAC.WEBSITE :
Luc MICHEL, DE KADHAFI A POUTINE… 
LES LIBERAUX CONTRE L’ETAT RUSSE !
EODE-TV / EODE PRESS OFFICE
Photo : Luc MICHEL au Burundi (5 mai 2017) visitant des “travaux communautaires.
Comment bâtir l’Etat sans se soumettre à la Globalisation et à ses maîtres.
___________________
SUR AFRIQUE MEDIA/
LUC MICHEL DANS ‘LIGNE ROUGE’
LA GRANDE EMISSION DU MATIN
Ce mercredi matin 19 avril 2017
de 05h30 GMT à 08h GMT
(Malabo-Ndjaména-Douala de 6h30 à 9h 
et Bruxelles-Paris-Berlin de 7h30 à 10h)
___________________________
AFRIQUE MEDIA