LE ‘PRINTEMPS ARABE’ EN TUNISIE POUR Y INSTALLER UNE BASE MILITAIRE AMERICAINE ? (BASE MILITAIRE AMERICAINE EN TUNISIE II)

LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY/

LUC MICHEL (ЛЮК МИШЕЛЬ) & EODE/

Luc MICHEL pour EODE/

Flash géopolitique – Geopolitical Daily/

2017 09 06/

LM.GEOPOL - Base us en tunisie II (2017 09 06) FR

« Ce sont les Américains qui ont pris les choses en main (…) Les militaires américains ont parlé avec leurs homologues tunisiens, et Ben Ali a été prié, sans plus attendre, de quitter le territoire »

– Michèle Alliot-Marie (ministre française de la Défense, janvier 2011).

Et si le but du soi-disant « printemps arabe » en Tunisie avait été dès le début l’implantation de la base militaire US ?

* Lire LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY/

TUNISIE : CETTE BASE MILITAIRE AMERICAINE, FRUIT DU SOI-DISANT ‘PRINTEMPS ARABE’, QUE PERSONNE NE VEUT VOIR (PARTIE I) sur http://www.eode.org/luc-michels-geopolitical-daily-tunisie-cette-base-militaire-americaine-fruit-du-soi-disant-printemps-arabe-que-personne-ne-veut-voir/

REVOLUTION DE COULEUR TUNISIENNE : LES IDIOTS UTILES ONT BIEN TRAVAILLE POUR WASHINGTON DEPUIS 2011 !

Le président américain Barack Obama a affiché EN 2015 son « soutien à la Tunisie » (comme la corde soutient le pendu) en annonçant son intention d’accorder à ce pays, où le soi-disant « printemps arabe » – en fait une vague de révolutions de couleur – avait débuté il y a quatre ans (après un premier essai raté fin 2010 en Algérie), le statut d’ « allié majeur non-membre de l’Otan ».

* Retour sur 2011 et la pseudo « revolution du jasmin » :

Nous étions début 2011. Je publiais le 21 janvier pour PCN-INFO, le premier et longtemps le seul, la première analyse identifiant ce « printemps hiver » tunisien à une révolution de couleur. J’écrivais alors ce qui suit sous le titre « LA REVOLUTION DU PEUPLE TRAHIE, CONFISQUEE, MANIPULEE … L’ARMEE TUNISIENNE A FAIT UN COUP D’ETAT CONTROLE PAR LES AMERICAINS ! : « MAM (Michèle Alliot-Marie, alors ministre française de la Défense) : « Ce sont les Américains qui ont pris les choses en main ». Les révélations du CANARD ENCHAINE (Paris, 19 janvier 2011), les aveux de la ministre française Alliot-Marie ! Pourquoi l’armée et la police continuent à tuer des Tunisiens …

La France totalement hors du coup (bravo les neocons français, une fois de plus cocus et traités comme des valets) … Obama pense qu’un maghreb démocratique est le rempart (sic) ctre les islamistes. Une méconaissance totale du Mahreb ! Résultat : les islamistes tunisiens rentrent et se réorganisent. On comprend l’adoption par les médias de l’OTAN du terme “révolution de Jasmin”, qui relie le coup tunisien aux “révolutions de couleur”, en fait les contre-révolutions organisées dans l’Est européen par les USA contre les régimes anti-occidentaux. »

* … 4 ans après voila la Tunisie « allié majeur non-membre de l’otan » :

Mais revenons à 2015. C’est la deuxième fois qu’Obama recevait Caïd Essebsi dans le Bureau ovale. La première fois, en octobre 2011, ce dernier était Premier ministre d’un « gouvernement de transition » (toujours cette « transition » qui veut dire américanisation), mis en place après la révolution de couleur, travestie en soulèvement populaire, et appuyée dans la réalité sur un coup d’état militaire (comme MAM l’avouait au Canard Enchaîné début 2011) qui avait renversé le régime de Zine el Abidine Ben Ali le 14 janvier de la même année.

Le statut d'”allié majeur non-membre de l’Otan”, « privilège » commente sans honte l’AFP, déjà accordé à une quinzaine de pays, dont le Japon, l’Australie, l’Afghanistan ou encore l’Egypte, Bahreïn et le Maroc, entre autres prostituées « arabes » de Washington, permet aux pays concernés « d’avoir accès à une coopération militaire renforcée avec les Etats-Unis, notamment dans le développement et l’achat d’armements ». Un privilège qui engraisse le lobby militaro-industriel américain, dans des pays où la pauvreté absolue est le lot dune immense partie du peuple !

* Le but des révolutions de couleur du soi-disant printemps arabe dévoilé :

Implanter la democratie de type americain au proche-orient … Dans une tribune commune publiée alors dans le Washington Post, les deux présidents ont souligné que la Tunisie démontrait que « la démocratie est non seulement possible mais aussi nécessaire en Afrique du Nord et au Moyen-Orient ». « Le lieu où le printemps arabe a commencé est aussi celui où nous avons vu les progrès les plus extraordinaires » (resic), a souligné le président américain dans le Bureau ovale.

… et clientelliser les armées arabes !

Washington souhaite aussi clientelliser et fidéliser les armées des pays arabes « démocratisés », sur le modèle de l’Armée égyptienne (1,3 milliard de dollars d’aide financière US).

« Démocratie » sous contrôle américain, armée achetée par les aides US, pays « allié majeur non-membre de l’Otan » des USA : voilà les buts véritables de la révolution de couleur, dite du Jasmin, organisée par Washington. La Tunisie est un état-client des USA !

(Sources : Le Canard Enchaîné/2011 – ELAC Website)

LUC MICHEL (ЛЮК МИШЕЛЬ) & EODE

________________

* Luc MICHEL (Люк МИШЕЛЬ) :

WEBSITE http://www.lucmichel.net/

PAGE OFFICIELLE III – GEOPOLITIQUE

https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel.3.Geopolitique/

TWITTER https://twitter.com/LucMichelPCN

* EODE :

EODE-TV https://vimeo.com/eodetv

WEBSITE http://www.eode.org/

LE ‘PRINTEMPS ARABE’ EN TUNISIE POUR Y INSTALLER UNE BASE MILITAIRE AMERICAINE ? (BASE MILITAIRE AMERICAINE EN TUNISIE II)ultima modifica: 2017-09-09T10:15:08+00:00da davi-luciano
Reposta per primo quest’articolo

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non verrà pubblicato ma sarà visibile all'autore del blog.
I campi obbligatori sono contrassegnati *

*