LA RUSSIE AU CŒUR DE LA CULTURE EUROPEENNE : L’EXPO ‘PIERRE LE GRAND’ AU CHÂTEAU DE VERSAILLES …

 

Luc MICHEL (ЛЮК МИШЕЛЬ)

pour NNK/ 2017 09 05/

NNK - LM expo pierre le grd (2017 09 05) FR

* Château de Versailles

Expo PIERRE LE GRAND, UN TSAR EN FRANCE 1717 Au Grand Trianon du 30 mai au 24 septembre 2017 En partenariat avec le Musée russe d’Etat de L’ERMITAGE

C’est avec le tsar Pierre le Grand, que la Russie est devenue une grande puissance intégrée dans le jeu des puissances européennes. Jusqu’à devenir LA grande puissance continentale dominante entre 1941 et 1943 (sous sa forme de puissance maximale, la Soviétique de Staline, nouveau Pierre le Grand), qu’elle est toujours aujourd’hui …

REFLEXION GEOPOLITIQUE SUR LA RUSSIE PUISSANCE EUROPEENNE ET L’HERITAGE DE PIERRE LE GRAND

Derrière l’Expo Pierre le Grand à Versailles, il y a les symboles de trois siècle de géopolitique paneuropéenne ! Nous sommes au cœur des fondamentaux de la Géopolitique :

Pendant une période géopolitique de l’histoire européenne (qui était alors l’histoire mondiale), qui va de Louis XIV à Waterloo, la France a été LA puissance continentale européenne, celle de Louis XIV et Louis XV à Versailles précisément, celle qui au bout de ce cycle a tenté l’unification du continent avec Napoléon Ier. C’est « l’Europe française ». Après Waterloo, la main ira à l’Allemagne de Bismarck à 1942, c’est « l’Europe allemande » qui perd son banco géopolitique devant Moscou (piège stratégique tendu par Staline) puis Stalingrad. Dans ce « grand jeu » paneuropéen, la main passe à nouveau. La puissance continentale passe à Moscou en 1942, elle y est toujours et la Russie est l’héritière géopolitique (terriblement amoindrie) de l’URSS !

Face à la puissance continentale, la thalossacratie, la puissance maritime : cet impérialisme anglo-saxon, passés des mains des « cousins » britanniques à celles de Washington et Wall-street (l’impérialisme yankee a deux capitales) entre 1917 et 1944. LE conflit géopolitique classique, qui resurgit périodiquement, car la Géopolitique a horreur du vide, au travers de l’Histoire depuis 2.500 ans (Sparte vs Athènes, puis surtout le conflit de base : Rome vs Carthage, très actuel puisque nous vivons depuis 1792 la longue « quatrième guerre punique » (1), où les USA, après Londres, sont la nouvelle Carthage) …

Versailles, vitrine de la puissance de la France de Louis XIV, symbolise la nostalgie historique de cette « Europe française » qui est morte à Waterloo, qui ne reviendra plus. Une nostalgie qui paralyse l’esprit et l’imagination de toute la classe politique française, qui s’imagine que la France est encore une grande puissance. Ce qu’elle n’est plus internationalement depuis Waterloo (2) précisément, mais aussi depuis le grand suicide de la « grande guerre civile européenne », du grand suicide collectif de l’Europe en août 1914 !

C’est à ce miroir de la grandeur française, qui n’est plus qu’une image morte, que s’oppose la réalité de la puissance russe, que Poutine a maintenue et reconstruite sur l’héritage soviétique ! Une puissance russe émergée avec Pierre le Grand il y a tout juste trois siècles. Choc des cycles géopolitiques qui passent au regard de l’Histoire …

Luc MICHEL (ЛЮК МИШЕЛЬ) / NNK

NOTES :

(1) Les trois guerres puniques opposèrent durant près d’un siècle la Rome antique et Carthage (civilisation punique et pas « africaine », les africains sont ses voisins numides, alliés de Rome). La cause initiale des guerres puniques fut le heurt des deux empires en Sicile, qui était en partie contrôlée par les Carthaginois. Au début de la première guerre punique, Carthage avait formé un vaste empire maritime (thalassocratie) et dominait la mer Méditerranée, alors que Rome avait conquis l’Italie péninsulaire (puissance continentale). À la fin de la troisième guerre punique, Rome parvint à conquérir les territoires carthaginois et à détruire Carthage, devenant ainsi la plus grande puissance de la Méditerranée.

(2) Cfr. mon analyse géopolitique de la bataille de Waterloo :

WATERLOO, UN TOURNANT DE L’HISTOIRE MODERNE : GEOPOLITIQUE – IDEOLOGIE – REVOLUTION. LE POINT DE VUE DU PCN sur http://www.lucmichel.net/2015/06/18/pcn-info-waterloo-un-tournant-de-lhistoire-moderne-geopolitique-ideologie-revolution-le-point-de-vue-du-pcn/

* Allez Liker la Page officielle du NNK :

https://www.facebook.com/NNK.org/

_______________________

NNK – NEUE NATIONALEUROPAISCHE KULTUR/

CONTRE L’ANTI-CIVILISATION YANKEE !

LA RESISTANCE CULTURELLE DE L’EURASIE

DANS LE FRONT DES PEUPLES EN LUTTE POUR RESTER EUX-MEMES …

https://www.facebook.com/NNK.org/

LA RUSSIE AU CŒUR DE LA CULTURE EUROPEENNE : L’EXPO ‘PIERRE LE GRAND’ AU CHÂTEAU DE VERSAILLES …ultima modifica: 2017-09-08T18:30:41+00:00da davi-luciano
Reposta per primo quest’articolo

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non verrà pubblicato ma sarà visibile all'autore del blog.
I campi obbligatori sono contrassegnati *

*