CORRUPTION A LA FRANCAISE : FERRAND, LE COPAIN DE MACRON, EST-IL UN COQUIN ? ‘LE CANARD ENCHAINE’ PERSISTE ET SIGNE …

# LijfzehufjsdHR1945723UCMICHEL. NET/

 

On allait voir ce qu’on allait voir … et on a vu. Un régime Macron qui parle sans vergogne « loi de moralisation » mais accepte les « bonnes affaires » de ses copains goldenboys ! La relation Macron-Ferrand étant au cœur d’un scandale que les « marcheurs » refusent de voir. La corruption n’est pas un accident de parcours du Parlementarisme petit-bourgeois, mais elle lui est consubstantielle (au sens théologique du terme) (*). Que ceux qui ont des doutes lisent ou relisent la trilogie magistrale du britannique Richard Harris consacrée à la vie du politicien et avocat romain Cicéron (rival de Jules César, 106 à 43 av. JC). Aux sources du parlementarisme occidental, resurgi au XVIIIe siècle, on trouve déjà ce mélange consubstantiel corruption-parlementarisme …

Revenons à l’Affaire Ferrand. Le PARISIEN explique comment l’Affaire n’est pas aux marges mais au cœur du parti présidentiel : « La longue séquence internationale, ajouté au pont de l’Ascension, a jusque-là permis à Emmanuel Macron de temporiser. Mais pour le président de la République, l’affaire Ferrand devient de plus en plus embarrassante.
Après s’être fait le chantre de la moralisation, le jeune président, qui était jusque-là auréolé d’un «sans faute», amorce un brutal retour sur terre. Sa position est difficilement tenable. La première loi qu’il doit promouvoir – d’ailleurs opportunément reportée d’une semaine, au 14 juin – doit poser les nouvelles exigences de moralisation de la vie publique. Et ce alors que le ministre dont il est le plus proche, pilier d’En Marche !, est renvoyé à des comportements qui contredisent visiblement cette volonté d’exemplarité. On pense évidemment à François Hollande, promoteur sincère d’une « République exemplaire »… mais rattrapé pendant tout son quinquennat par les turpitudes de certains de ses proches. Pour l’instant, Macron semble marcher sur l’eau, et se diriger vers une solide victoire aux législatives. Mais lui aussi pourrait subir l’impitoyale effet boomerang. Et comme pour son prédécesseur, ce sont les fondations de son mandat naissant qui s’en trouveraient alors lézardées. »

* Vu sur Twitter : la Une du Canard Enchaîné de ce 31 mai 2017. De nouvelles révélations et une question lancinante pour le président Macron « une loi suffira-t-elle a arrêter l’En Marche des affaires » …

LM / 31 MAI 2017

(*) Seul ce concept théologique peut rendre compte du lien corruption-parlementarisme : Consubstantiel. Terme de théologie catholique. « Qui est un par la substance. Il se dit des trois personnes de la Trinité : le Fils est consubstantiel au Père ». Comme la corruption est consubstantielle au parlementarisme.

_____________________________
SUIVEZ AUSSI LUC MICHEL SUR TWITTER !
* Luc MICHEL PCN
@LucMichelPCN
* Allez vous abonner !
https://twitter.com/LucMichelPCN

CORRUPTION A LA FRANCAISE : FERRAND, LE COPAIN DE MACRON, EST-IL UN COQUIN ? ‘LE CANARD ENCHAINE’ PERSISTE ET SIGNE …ultima modifica: 2017-06-04T23:39:52+00:00da davi-luciano
Reposta per primo quest’articolo

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non verrà pubblicato ma sarà visibile all'autore del blog.
I campi obbligatori sono contrassegnati *