BRUXELLES. APOCALYPSE TRUMP (III) : LES ENTRAVES AUX LIBERTES, UN ‘PATRIOT ACT A L’EUROPEENNE’ SOURNOIS EN ACTION EN BELGIQUE !

LA REPUBLIQUE D’EUROPE/ 2017 05 24/
2017-05-24_014251
Tout ce que Luc MICHEL, président du PCN, dénonçait hier sur les antennes de PRESS TV, ce « Patriot act à l’européenne » sournois en action en Belgique ou en France, sous prétexte de « guerre au terrorisme », est hélas la triste réalité en UE, devenue « Natoland » !
Démonstration avec la venue de Trump à Bruxelles, prétexte au fichage illégal de nombreux citoyens au profit des Services secrets américains …
Les habitants des rues que le cortège de Trump va emprunter sont “screenés”, nous apprend la presse belge !
LES ZONES DE POLICE CONCERNEES ONT DU REMETTRE AUX SERVICES AMERICAINS LA LISTE DE TOUS CES HABITANTS !
Il s’agit d’une exigence américaine et ce n’est pas une première. Mais l’annonce choque.
Invité, lundi, par la Première (RTBF), Olivier Maingain, bourgmestre de Woluwe-Saint-Lambert, a semé l’émoi. Olivier Maingain s’est étonné du modus operandi des services de sécurité américains, qui ont demandé aux policiers belges de “screener” tous les habitants des habitations riveraines des voiries par lesquelles le cortège officiel du président Donald Trump va passer. Les zones de police concernées ont dû remettre aux services américains la liste de tous ces habitants. Les bourgmestres n’auraient pas été avertis de cette initiative, précise, passablement fâché, M. Maingain
PAS UNE PREMIERE …
Renseignements pris, il semble que ce ne soit pas la première fois qu’une telle demande soit adressée par les Américains aux forces de l’ordre belges. Il paraît aussi, mais les langues ne se délient pas facilement, que ce sont bel et bien tous les riverains des voies empruntées par le cortège de M. Trump et consorts qui ont fait l’objet d’un signalement et pas seulement ceux qui présenteraient un profil particulier.
SUR QUELLE BASE LEGALE UNE TELLE EXIGENCE ET UNE TELLE RECENSION REPOSENT-ELLES ? 
Beaucoup d’observateurs se posent la question.
Et le respect de la vie privée ?
Pour un avocat bruxellois, le principe du respect de la vie privée est mis à mal par une démarche de cette nature. Mais il est peu probable, selon lui, que l’on aille loin dans la dénonciation d’une pratique relevant d’une certaine façon de la real politique.
Le danger, ajoute un autre juriste, c’est que les autorités américaines, friandes de banques de données de toutes sortes et très occupées à espionner jusqu’aux pays amis, ne se contentent pas de vérifier s’il pourrait y avoir un dangereux terroriste ou un ennemi de la bannière étoilée qui habite dans un des quartiers que Donald Trump et son escorte vont sillonner mercredi et jeudi mais conservent ces données à d’autres fins.
* Lire sur LLB :
(attention Média de l’OTAN ! Lire avec esprit critique …)
* Voir l’intervention de Luc MICHEL sur PRESS TV :
Les embarras de l’arrivée de Donald Trump à Bruxelles
LA REPUBLIQUE D’EUROPE/
PCN Wallonie-Bruxelles
* Venez liker la page officielle de
LA REPUBLIQUE D’EUROPE, la page officielle d’information
du PCN Wallonie-Bruxelles …
___________________________
ALLEZ LIKER LES PAGES MEDIAS DU PCN :
* PCN-SPO (Service de Presse du PCN)
* PCN-TV (Télévision communautaire du PCN)
BRUXELLES. APOCALYPSE TRUMP (III) : LES ENTRAVES AUX LIBERTES, UN ‘PATRIOT ACT A L’EUROPEENNE’ SOURNOIS EN ACTION EN BELGIQUE !ultima modifica: 2017-05-24T11:54:03+00:00da davi-luciano
Reposta per primo quest’articolo

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non verrà pubblicato ma sarà visibile all'autore del blog.
I campi obbligatori sono contrassegnati *

*