LE NOUVEAU PCN : ENCORE PLUS TRANSNATIONAL, ENCORE PLUS REVOLUTIONNAIRE !

PCN – NCP – НОП – NAKP
Communiqué du Bureau politique transnational du PCN/
La Maison Verte/ 2017 04 18/
Logo PCN 2017
Le PCN devient le … PCN !
Après sa Conférence extraordinaire de février 2017, l’accord de nos cadres étant aujourd’hui confirmé et avalisé, notre Parti, le PCN, fondé en juin 1984,
 
* garde son sigle (et le capital médiatique et politique accumulé au cours de 33 ans de combat),
* conserve son idéologie révolutionnaire, notre « Communautarisme » transnational, socialisme post-marxiste esquissé dès 1964 (Rien à voir avec le « commautarisme » libertarien apparu aux USA après 1993 ou encore le « communautarisme à la française », repli ethno-religieux) 
* mais modifie son nom :
 
en langue française « Parti Communautaire Néoeurasien », « PCN » en abrégé,
en langue anglaise « Neoeurasian Communitarian Party », « PCN-NCP » en abrégé,
en langue russe « Неоевразийская Общественная Партия », « PCN- НОП » en abrégé.
en langue turque « Neo Avrasyali Komunotarist Partisi », « PCN-NAKP » en abrégé,
en langue roumaine « Partidul Comunitar Neoeurasian »,  « PCN » en abrégé …
 
La direction transnationale est désormais :
Luc MICHEL (Belgique), président (fondateur en 1894)
Fabrice BEAUR (France & Russie), secrétaire-général (militant depuis 1988)
Inanç KUTLU (Turquie), secrétaire-général adjoint (militant depuis 2004)
 
POURQUOI CE CHANGEMENT DE NOM ?
 
Pour des raisons de cohérence idéologique !
Nous sommes maintenant dans la pratique depuis 2015 le réseau Eurasie d’une Organisation internationale, également présente en Afrique, l’ Organisation panafricaine PANAFRICOM (1) (2), (également sous la présidence de Luc MICHEL, dont l’Afrique et avant la Jamahiriyah libyenne sont depuis 1985 le second combat). Cette Internationale nouvelle est réunie autour d’une idée géopolitique centrale : « l’Axe Eurasie-Afrique »,  théorisée par le géopoliticien Luc MICHEL. Et donc le PCN se devait de se réorganiser suivant cet axe de marche et de combat.
 
Pour des raisons de cohérence politique et géopolitique !
Nous avons été fondé il y a plus de 50 ans, en 1995 autour d’une idée-force, la Grande-Europe de Vladivostok à Reykjavik. Dans les Années 1960-70, nous voyons dans l’Europe de Bruxelles une étape vers cet Etat européen contnental. Puis le doute est venu dans les Années 80 et nous avons alors fondé l’ »Ecole géopolitique euro-soviétique », prônant une unification continentale d’Est en Ouest et une fusion URSS-CEE. Aujourd’hui, la petite-Europe croupion de Bruxelles, de lâchetés en Abandons, s’est totalement vassalisée  aux USA via l’OTAN et un projet-politique mort-né. A l’Est, autour de Moscou et cette idée géopolitique « eurasiste » (que nous avions sortie des limbes idéologiques en 1984), se développe une « autre Europe », une « Seconde Europe » plus cohérente et seule indépendante (3), celle que nous défendons et qui répond à notre vision idéologique de l’unification continentale.
 
Parce nous revendiquons ce qui est nôtre !
Qui parlait de l’Eurasisme en 1984 ? Précisément le PCN. L’idée eurasiste, apparue dans les Années 1920-30 et qui flirtait avec les idées proches de « la troisième Rome nationale-Bolchévique » de Staline, était disparue depuis longtemps. En 1984, nous sortions dans notre Revue doctrinale CONSCIENCE EUROPEENNE, dirigée par Luc MICHEL, des limbes de l’histoire idéologique cette idée « eurasiste » (et nous parlions aussi de ses idées-sœurs : géopolitique des Grands espaces, National-bolchévisme russe, etc) (4) (5). A l’époque le leader de l’Eurasisme de gauche était encore un petit professeur de Philosophie marxiste et celui de l’Eurasisme de droite un activiste petit-nationaliste russe. L’Eurasisme en Russie, dans toutes ses variantes, est entièrement sortie de la Géopolitique continentale de notre Ecole euro-soviétique. Nous reprenons aujourd’hui ce qui est nôtre et a tant été affadi, dévié ou galvaudé.
 
LA LONGUE MARCHE DU PCN CONTINUE !
 
Pour le PCN, la forme organisationnelle prise en 1984 par notre Organisation communautariste transnationale fondée en 1965 sous le nom de PCE (Parti Communautaire Européen, 1965-1971), la « longue marche » (le terme est celui d’un journaliste belge d’origine trotskiste en 1993) continue !
 
Illustration : le nouveau Logo du PCN.
 
PCN – NCP – НОП – NAKP
(1) Voir sur PANAFRICOM :
* Découvrir la WebTv/  http://www.panafricom-tv.com/
* Voir la Page Officielle Panafricom/ https://www.facebook.com/panafricom/
(2) Sur le NEOPANAFRICANISME :
Aborder la nouvelle idéologie panafricaniste,
Voir la Page Panafricom II – Néopanafricanisme
(3) Cfr. Luc MICHEL, GEOPOLITIQUE / THESES SUR LA « SECONDE EUROPE » UNIFIEE PAR MOSCOU
(4) Cfr. L’EURASIE EST UNE IDEE EN MARCHE. MAIS QUI PARLAIT DE L’EURASIE ET DE L’EURASISME IL Y A 30 ANS ?
(5) Cfr. PCN-TIMELINE / IDEOLOGIE / 1984 : LE PCN REINVENTE L’‘EURASISME’ MODERNE
LE NOUVEAU PCN : ENCORE PLUS TRANSNATIONAL, ENCORE PLUS REVOLUTIONNAIRE !ultima modifica: 2017-04-21T11:25:32+00:00da davi-luciano
Reposta per primo quest’articolo

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non verrà pubblicato ma sarà visibile all'autore del blog.
I campi obbligatori sono contrassegnati *

*