FAILLITE ABSOLUE DE LA « GEOPOLITIQUE DE L’EMOTION » EN RUSSIE : « EN FRAPPANT LA SYRIE, TRUMP A SUIVI LES CONSEILS… D’ERDOGAN » (DIXIT L’AFP)

SYRIA COMMITTEES/ COMITES SYRIE/ 
КОМИТЕТЫ СИРИИ/ 2017 04 09/
2017-04-12_015040
AFP ce vendredi 7 avril :
«En frappant la Syrie cette nuit, Trump a suivi les conseils… d’Erdogan (…) Le président turc Recep Tayyip Erdogan a interpellé jeudi ses homologues américain et russe sur la Syrie, enjoignant le premier à passer aux actes contre le régime d’Assad, et se disant “peiné” par le soutien qu’apporte Moscou à ce dernier. “Trump a dit qu’il était impossible de fermer les yeux face aux actions détestables du régime d’Assad. Je vous remercie, mais ne vous limitez pas aux paroles, (il faut) des actions”, a déclaré M. Erdogan dans une interview à la chaîne Kanal7. “S’il est véritablement question d’actions, alors nous, la Turquie, nous sommes prêts à prendre nos responsabilités. Nous ne reculerons pas”, a ajouté le président turc, dont le pays est l’un des principaux soutiens de l’opposition qui cherche à renverser le régime d’Assad. “Qui est le virus dans la région ? S’il vous plaît, il est temps que nous le sachions. Et agissons en conséquence”, a poursuivi M. Erdogan.
M. Erdogan a affirmé dans la même interview avoir évoqué l’attaque imputée au régime syrien lors d’un entretien téléphonique avec le président russe Vladimir Poutine. “J’ai parlé avec M. Poutine. Mais M. Poutine dit : ‘(Bachar al-)Assad est-il ou non derrière cela ?’ S’il ne comprend pas cela depuis deux jours, alors cela nous peine”, a-t-il dit. “Nous devons dépasser cela le plus rapidement possible, nous devons prendre une décision. Qui sont nos alliés ? Qui sont nos ennemis ? “, a poursuivi M. Erdogan. Si la Turquie et d’autres pays accusent le régime de M. Assad de porter la responsabilité de l’attaque, M. Poutine a déclaré jeudi qu’il était “inacceptable” de porter des “accusations non fondées contre qui que ce soit”.
Peu avant M. Erdogan, le chef de la diplomatie turque, Mevlüt Cavusoglu, avait durement critiqué le soutien de Moscou au régime de Damas. “Que la Russie protège ce régime (syrien), c’est une mauvaise chose au plus haut point”, a déclaré M. Cavusoglu lors d’un entretien à la chaîne d’information NTV.
(attention Média de l’OTAN ! Lire avec esprit critique …)
* Lire sur EODE THINK TANK/ 
Luc MICHEL, GEOPOLITIQUE/ QUEL SOI-DISANT ‘RAPPROCHEMENT TURCO-RUSSE’ ? ERDOGAN REUSSIT SON COUP DE POKER OPPORTUNISTE !
SYRIA COMMITTEES WEBSITE
FAILLITE ABSOLUE DE LA « GEOPOLITIQUE DE L’EMOTION » EN RUSSIE : « EN FRAPPANT LA SYRIE, TRUMP A SUIVI LES CONSEILS… D’ERDOGAN » (DIXIT L’AFP)ultima modifica: 2017-04-13T13:35:17+00:00da davi-luciano
Reposta per primo quest’articolo

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non verrà pubblicato ma sarà visibile all'autore del blog.
I campi obbligatori sono contrassegnati *