NOUVELLE AFFAIRE DE ‘BIENS DITS MAL ACQUIS’ AU GABON EN LIAISON AVEC LA TENTATIVE OCCIDENTALE DE CHANGEMENT DE REGIME CONTRE LE PRESIDENT BONGO

AFRIQUE MEDIA & EODE-TV/ …

Ce jeudi matin 30 mars 2017

Dans LIGNE ROUGE

la grande émission matinale de AFRIQUE MEDIA !

ujii

Thème de l’émission de ce jour :

« Gabon: la présidente de la Cour constitutionnelle accusée par Paris de ‘détournement de fonds publics et blanchiment en bande organisée à travers de nombreux comptes bancaires’. Quelle lecture ? ».

En direct de Bruxelles, le géopoliticien Luc MICHEL (et patron de EODE Think Tank), analyse ce nouveau dossier connexe des affaires dites « des biens mal acquis » …

POURQUOI CE NOUVEAU DOSSIER EST-IL OUVERT PAR PARIS LE LENDEMAIN DE L’OUVERTURE DU DIALOGUE NATIONAL AU GABON ?

COMMENT REPRESENTE-T-IL UNE NOUVELLE ETAPE DE LA DESTABILISATION DU REGIME DU PRESIDENT BONGO, APRES LA « REVOLUTION DE COULEUR » RAMPANTE DE SEPTEMBRE 2014 A SEPTEMBRE 2016 ?

Le géopoliticien, qui est aussi un militant panafricaniste et dirige l’organisation transnationale PANAFRICOM (1), « néopanafricaniste » (2), répondra aux questions :

* Voici donc un nouveau « dossier parallèle » des « biens mal acquis », concernant cette fois la présidente de la Cour constitutionnelle du Gabon, « visée par une enquête en France ». Encore et toujours la France ! « Nouveau complot néocolonialiste » avez-vous dit immédiatement. Pourquoi ?

* Quel est le lien avec les autres affaires dites « des biens mal acquis » ? Y a-t-il des liens entre cette nouvelle affaire et les précédentes ?              

* Comment expliquez-vous la cible de cette nouvelle affaire ? Quelle raison de viser maintenant Marie-Madeleine Mborantsuo, la présidente de la Cour constitutionnelle du Gabon, celle que l’AFP désigne comme « la femme forte de la justice gabonaise » ?

* Venons-en au fond véritable de cette affaire. Vous dites que tout ceci est directement lié à la tentative de changement de régime menée par Washington, Paris et Bruxelles, depuis septembre 2014 au Gabon. Que vous qualifiez, arguments solides à l’appui, de « révolution de couleur » ?

QUE DISENT LES MEDIAS FRANÇAIS ?

AFP et Canard Enchaîné (ce 29 mars) :

« Marie-Madeleine Mborantsuo, la présidente de la Cour constitutionnelle du Gabon dans le viseur de la justice française. Des mouvements suspects sur ses comptes à l‘étrangers ont éveillé les soupçons des enquêteurs français, rapporte le “Canard Enchainé” dans son édition du mercredi. Tout débute selon le journal en 2014, quand le Traitement du renseignement et action contre les circuits financiers clandestins, ( un organisme du ministère français de l’Economie et des Finances, chargé de la lutte contre le blanchiment d’argent) se voit “alerté” sur les mouvements de plusieurs comptes bancaires censés appartenir à Marie-Madeleine Mborantsuo. Le “Canard Enchainé” évoque notamment des comptes domiciliés au Canada, au Luxembourg, au Liban ou encore à Monaco. Mais il n’y pas que ces retraits et dépôts suspects d’importantes sommes d’argent qui intéressent les enquêteurs. Le patrimoine immobilier de la femme forte de la justice gabonaise les interpelle également. La magistrate détiendrait ainsi des appartements en France, en Afrique du Sud et à New York. D’ailleurs, dans l’un d’eux, à Versailles, les policiers auraient saisi la somme de 100 000 euros en liquide. Soupçonnée de recel de détournements, soustraction ou destruction de fonds publics et blanchiment en bande organisée, son cas sera défendu par maître Pierre Haïk qui a notamment assisté les anciens présidents français et ivoirien, Nicolas Sarkozy et Laurent Gbagbo.

Depuis 2009, la justice française s’intéresse de près au patrimoine de plusieurs personnalités africaines dans une affaire distincte dite de “biens mal acquis”. Ces enquêtes visent les familles et proches des chefs d‘État Denis Sassou-Nguesso au Congo, Teodoro Obiang en Guinée équatoriale et l’ancien président gabonais Omar Bongo, dont Marie-Madeleine Mborantsuo fut la compagne et avec qui elle a notamment eu deux enfants. »

 (1) Sur PANAFRICOM :

* Découvrir la WebTv/

http://www.panafricom-tv.com/

* Voir la Page Officielle Panafricom/

@panafricom https://www.facebook.com/panafricom/

(2) Sur le NEOPANAFRICANISME :

* Aborder l’Idéologie panafricaniste/

Voir la Page Panafricom II – Néopanafricanisme

@Panafricom2 https://www.facebook.com/Panafricom2/

EODE-TV / EODE PRESS OFFICE

___________________

SUR AFRIQUE MEDIA/

LUC MICHEL DANS ‘LIGNE ROUGE’

LA GRANDE EMISSION DU MATIN

Ce jeudi matin 30 mars 2017

de 05h30 GMT à 08h GMT

(Malabo-Ndjaména-Douala de 6h30 à 9h

et Bruxelles-Paris-Berlin de 7h30 à 10h)

___________________________

AFRIQUE MEDIA

* en STREAMING sur http://lb.streamakaci.com/afm

* sur SATELLITE sur http://www.lyngsat.com/Eutelsat-9B.html

* WebTV sur http://www.afriquemedia-webtv.org

NOUVELLE AFFAIRE DE ‘BIENS DITS MAL ACQUIS’ AU GABON EN LIAISON AVEC LA TENTATIVE OCCIDENTALE DE CHANGEMENT DE REGIME CONTRE LE PRESIDENT BONGOultima modifica: 2017-03-31T20:02:00+00:00da davi-luciano
Reposta per primo quest’articolo

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non verrà pubblicato ma sarà visibile all'autore del blog.
I campi obbligatori sono contrassegnati *

*